Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : ses deux grands discours en Drôme-Ardèche

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Jacques Chirac vient de s'éteindre à l'âge de 86 ans ce jeudi matin. L'ancien Président de la République n'avait plus fait d’apparition publique depuis 2014. Au cours de son second mandat, il avait tenu chez nous deux discours majeurs.

Jacques Chirac en 2011
Jacques Chirac en 2011 © Maxppp - F. Dugit

Drôme, France

Jacques Chirac vient de mourir. L'ancien Président de la République s'est éteint à l'âge de 86 ans, ce jeudi matin. "Il est mort paisiblement aux milieu des siens" selon son gendre Frédéric Salat-Baroux, époux de Claude Chirac.

En septembre 2016, il avait du être hospitalisé pour une grave infection pulmonaire à la Pitié-Salpêtrière. Lors de ses douze ans à la présidence de la République Française entre 1995 et 2007, Jacques Chirac a prononcé chez nous deux discours majeurs, les deux durant son second mandat.

Présent aux obsèques des pompiers de Loriol

Le premier dans la Drôme pour dénoncer "le scandale national" de l’insécurité routière et les comportements routiers "barbares". C’était le 4 décembre 2002, à Loriol, à l'occasion des funérailles nationales des pompiers de Loriol fauchés cinq jours plus tôt par une voiture folle sur l'autoroute A7.

Jacques Chirac, lors de son passage dans la Drôme, en 2002. - Maxppp
Jacques Chirac, lors de son passage dans la Drôme, en 2002. © Maxppp -

Appel contre le racisme 

Deux ans plus tard, le 8 Juillet 2004, l'ancien chef de l'État avait lancé un vibrant appel contre le racisme et l’antisémitisme à l'occasion d'une visite au Chambon-sur-Lignon, aux confins de la Haute Loire et de l'Ardèche. Accompagné par Simone Veil, Jacques Chirac avait rendu hommage à toute la population de ce secteur qui a hébergé et sauvé prés de cinq mille juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Un de ses ministres dans la Drôme et un ami en Ardèche

Jacques Chirac a aussi inauguré la ligne du TGV Méditerranée, en juin 2001. Le train inaugural ne s’était pas arrêté en gare de Valence TGV mais à Avignon. 

Par ailleurs, deux hommes politiques de Drôme et d’Ardèche  ont bien connu l'ancien chef de l’État. Henri Torre, ancien député et président du Conseil Général de l’Ardèche est devenu un de ses amis personnels après un passage au gouvernement en 1973. Henri Torre était secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie sous Georges Pompidou, Jacques Chirac était à l'époque, ministre de l'agriculture. Plus près de nous, l'ancien député et actuel maire de Crest, Hervé Mariton a été ministre sous la fin de la présidence Chirac, de mars à mai 2007 en tant que ministre de l'Outre-Mer.

Enfin, les Drômois et Ardéchois d'origine arménienne n'oublient pas qu'il a été le premier Président français à avoir demandé officiellement la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu