Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une rue en hommage à Jacques Chirac inaugurée à Nice

-
Par , France Bleu Azur

Le cours Jacques-Chirac a été inauguré ce samedi en lieu et place de la cité du parc à Nice. Une statue se trouve désormais entre le cours Saleya et le quai des États-Unis.

La statue de Jacques Chirac dans le Vieux Nice a été inaugurée en présence de sa fille Claude Chirac et  du maire Christian Estrosi.
La statue de Jacques Chirac dans le Vieux Nice a été inaugurée en présence de sa fille Claude Chirac et du maire Christian Estrosi. © Radio France - Julie Munch

Le regard braqué sur la mer, le cours Saleya dans son dos, une statue de Jacques Chirac a été inaugurée ce samedi par Christian Estrosi, Claude Chirac, et d'autres personnalités politiques de la région. La cité du parc est désormais baptisée "cours Jacques-Chirac". 

Une statue de Jacques Chirac

Au centre du cours Jacques-Chirac se trouve désormais une statue en l'honneur de l'ancien président de la République. "J'ai été surprise parce que c'est la première fois que je vois mon père en statue. Elle est très incarnée, on a presque l'impression qu'il est là", s'émeut Claude Chirac, sa fille, présente pendant la cérémonie. La statue a été conçue par l'artiste niçois Patrick Frega. 

La rue rénovée et embellie

Cette inauguration marque aussi la fin des travaux de cette rue : le dallage et les arches ont été refaits et les restaurateurs vont pouvoir y installer des terrasses. Les travaux ont coûté 2,1 millions d'euros (900.000 payés par la ville, 1,2 millions par la métropole). 

Un hommage contesté

En revanche, dans un communiqué, Mireille Damiano, candidate aux municipales à Nice et tête de liste de Viva, dénonce cette inauguration. "Christian Estrosi honore Jacques Chirac, condamné à deux ans avec sursis pour détournement de fonds, prise illégale d'intérêts et abus de confiance. L'inauguration ce jour du cours Jacques-Chirac et d'une statue à son effigie participent donc d'une inacceptable entreprise de banalisation et de normalisation de la corruption à Nice", affirme-t-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess