Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : hommage populaire dimanche, inhumation et deuil national lundi, le détail des cérémonies

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La dépouille de Jacques Chirac sera présentée aux Français, dimanche après-midi aux Invalides lors de l'hommage populaire à l'ancien président de la République, mort jeudi à l'âge de 86 ans. Il sera ensuite inhumé lundi, au cimetière du Montparnasse, à Paris.

Les Français qui le souhaitent peuvent signer des cahiers de condoléances à l'Élysée.
Les Français qui le souhaitent peuvent signer des cahiers de condoléances à l'Élysée. © Maxppp - Julien Mattia

Paris, France

L'organisation des obsèques de Jacques Chirac se précise, au lendemain de sa mort. L'ancien président de la République, mort jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans, sera présenté aux Invalides, dimanche, lors d'un hommage populaire avant son inhumation au cimetière du Montparnasse auprès de sa fille Laurence, annonce sa famille, ce vendredi. Une cérémonie "dans un cadre strictement privé" est-il précisé. L'inhumation devrait avoir lieu lundi.

Hommage national populaire aux Invalides

Avant cela, un hommage populaire à l'ancien chef d'État aura lieu dimanche, à partir de 14h, aux Invalides à Paris. "La dépouille du président Chirac sera présentée aux Invalides pour que les Français puissent lui rendre un dernier hommage", a détaillé Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement ce vendredi midi à la sortie du Conseil des ministres. 

Le cercueil sera installé à l'entrée de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides et des registres de condoléances seront placés à la disposition du public, a précisé l'Elysée en fin de journée. La famille de Jacques Chirac sera présente. "Tous ceux qui l'ont aimé pourront venir" se recueillir auprès de lui, a précisé le gendre de Jacques Chirac.

Le président Emmanuel Macron ne se rendra pas aux Invalides dimanche, a appris franceinfo ce vendredi soir.

L'Elysée ouvert à tous 

D'ici là, l'Élysée ouvre ses portes à tous pour permettre à ceux qui le souhaitent d'écrire dans les livres d'or en hommage à Jacques Chirac. Vendredi soir, près de 2.000 personnes y avaient inscrit quelques mots.

Le musée du quai Branly, lui, sera accessible gratuitement jusqu'au dimanche 13 octobre inclus, et un livre d'or est à la disposition du public, a annoncé le directeur du musée voulu par Jacques Chirac. 

Dès ce week-end aussi, une minute de recueillement va être observée avant tous les matches de football, amateurs et professionnels, en hommage à l'ancien président Jacques Chirac, a annoncé vendredi la Fédération française de football (FFF). "Cet hommage à l'ancien président de la République réunira l'ensemble du football français et ses acteurs", a indiqué l'instance dans un communiqué.

Des citoyens écrivent dans les livres d'or d'hommage à Jacques Chirac, vendredi 27 septembre à l'Élysée. - Radio France
Des citoyens écrivent dans les livres d'or d'hommage à Jacques Chirac, vendredi 27 septembre à l'Élysée. © Radio France - David Kolski

Lundi, journée de deuil national

Lundi 30 septembre sera ensuite une journée de deuil national à travers le pays. Plusieurs cérémonies sont annoncées, les drapeaux seront mis en berne. Le programme de cette journée exceptionnelle se précise. 

  • Drapeaux en berne et hommage de Paris. Lundi, tous les drapeaux sur les bâtiments publics seront mis en berne. Le matin, une cérémonie d'hommage se tiendra d'abord au Conseil de Paris, à l'hôtel de ville de la capitale, dont Jacques Chirac a été maire pendant 18 ans, de 1977 à 1995.  
  • Cérémonie familiale et honneurs militaires. Une cérémonie familiale se déroulera à 9h30, dans la plus stricte intimité, en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides. A l'issue, les honneurs militaires seront rendus à l'ancien chef de l'Etat dans la cour d'honneur des Invalides, en présence d'Emmanuel Macron, a précisé l'Elysée.
  • Un dernier hommage des Français au passage du convoi funéraire. Le cercueil de Jacques Chirac quittera ensuite les Invalides à 11h, en convoi funéraire encadré par une grande escorte, pour rejoindre l'église Saint-Sulpice à 11h45, indique le communiqué de l'Elysée. "Les Français pourront rendre à cette occasion un dernier hommage à l'ancien chef de l'Etat au cours de son trajet entre les Invalides et l'Eglise Saint-Sulpice".
  • Cérémonie religieuse. À midi, un service solennel sera ensuite célébré par l'archevêque de Paris, en l'église Saint-Sulpice, présidé par Emmanuel Macron et en présence de la famille de Jacques Chirac. Les trois anciens présidents de la République, François Hollande, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d'Estaing y assisteront. Cette cérémonie devrait durer environ deux heures. Emmanuel Macron recevra ensuite au Palais de l'Elysée les chefs d'Etat étrangers ayant fait le déplacement en France.
  • Une minute de silence partout en France. À l'issue de l'office religieux, une minute de silence sera respectée dans tout le pays, à 15h. Un moment de recueillement observé dans toutes les administrations et les écoles a confirmé plus tard le porte-parole du gouvernement.
  • Un cours à la mémoire du chef de l'État. Dans les écoles, collèges et lycées, les professeurs pourront consacrer, s'ils le souhaitent, un cours à la mémoire de l'ancien chef de l'Etat, en plus de la minute de silence.

Un hommage corrézien spécifique

Puis c'est en Corrèze, son fief électoral, que sera rendu un hommage spécifique, a encore annoncé la porte-parole du gouvernement. "Le week-end [des 5 et 6 octobre] à la demande de la famille. Un hommage spécifique sera rendu en Corrèze. Compte tenu évidemment de l'attachement particulier que le président Jacques Chirac avait à l'égard de ce territoire qu'il chérissait particulièrement", a-t-elle précisé, sans détailler le contenu de cet hommage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu