Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jacques Colombier (FN Gironde) : "Depuis les attentats, il y a une prise de conscience"

mardi 1 décembre 2015 à 10:42 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

La tête de liste FN en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, qui ne voulait pas commenter les sondages il y a quelques mois encore, se targue désormais d'avoir convaincu beaucoup de français depuis les attentats de Paris. Il refuse par ailleurs de condamner le dérapage de l'un de ses colistiers.

Jacques Colombier dans le studio de France Bleu Gironde
Jacques Colombier dans le studio de France Bleu Gironde

Bordeaux

France Bleu Gironde :  Surfez-vous sur la peur suscitée par les attentats de Paris ?

Jacques Colombier: "C'est de l'incantation, une fois de plus, et cela n'arrive pas à convaincre les français d'ailleurs. Monsieur Cazeneuve (le ministre de l'Intérieur a accusé le FN hier soir à Bordeaux de profiter du terreau des attentats)  ferait mieux soit de se taire, soit d'être plus modeste. Depuis les attentats de Charlie Hebdo en janvier, quelles mesures ont été prises ? Aucune ! Les terroristes se baladent depuis des mois sur notre territoire, vont en Syrie, reviennent... Alors Monsieur Cazeneuve n'a pas de leçon à donner.

Les sondages vous créditent de 10 points de plus depuis les attentats, alors comment expliquez-vous cette percée soudaine ?

C'est clairement une prise de conscience des Français que nous avions raison. Nous avons démarré la campagne à 21% et nous ne cessons plus désormais de progresser. Je crois que c'est une dynamique qui est en train de se faire. Le bilan de la droite comme celui de la gauche est terrifiant : chômage de masse, hausse des impôts sans précédent, explosion de l'insécurité. Les gens aujourd'hui me le disent de plus en plus sur le marché, "nous allons voter pour vous Monsieur Colombier."

Vous vous intéressez aux sondages maintenant qu'ils vous sont favorables? 

J'ai toujours dit que les sondages étaient une photo prise à un moment X. Ce qui est important, ce n'est pas le sondage en lui-même mais la courbe qu'il révèle, et je remarque que depuis les présidentielles les scores du FN continuent d'augmenter en pourcentages ou en voix. Il s'agit clairement d'une adhésion des français à notre programme. Et avec les vagues migratoires, nous disons nous qu'il faut s'occuper des nôtres avant les autres.

Cautionnez vous l'annonce de Marine Le Pen de couper les subventions de la Voix du Nord si elle est élue en Nord-Pas de Calais-Picardie ? Et le feriez vous chez nous pour Sud Ouest ?

Je cautionne à 200%, elle a tout à fait raison, et pour Sud Ouest je le ferai aussi. La presse ferait bien d'informer et de rester neutre ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Au non de la liberté d'expression, on ne peut pas dire et faire n'importe quoi. Pourquoi critiquer tel homme politique et soutenir tel autre ? Ce n'est pas ça la démocratie.

Condamnez-vous le dérapage de Pierre Dinet, un candidat girondin de votre liste, qui après les attentats a confondu Islam et islamisme ?

Je ne répondrai pas à cette question.

Jacques Colombier invité de France Bleu Matin