Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Éric Piolle, au sujet des municipales à Grenoble : "Je les laisse s'agiter dans leur bocal"

lundi 27 août 2018 à 13:07 Par Lionel Cariou, France Bleu Isère

Sécurité, élections europénnes (2019)... et municipales (2020) : Éric Piolle, le maire écolgiste de Grenoble, faisait sa rentrée politique ce lundi sur France Bleu Isère.

Éric Piolle, le maire de Grenoble
Éric Piolle, le maire de Grenoble © Maxppp -

Grenoble, France

Elle l'a confié au Figaro vendredi : "Pour la République en marche, il y a un boulevard à Grenoble." C'est Émilie Chalas, député macroniste de l'Isère qui s'exprime ainsi. La réponse du maire écologiste, ce lundi sur France Bleu Isère, est cinglante : "Je les laisse s'agiter dans leur bocal" lâche-t-il à propos de ces adversaires. Quant à savoir si lui-même briguera un deuxième mandat : ce n'est pas mon timing !"

Pas encore de rendez-vous fixé place Beauvau

Gérard Collomb le ministre de l'Intérieur a, lors de sa récente visite en Isère, promis de recevoir les élus de l'agglomération grenoblois sur un sujet brûlant : la sécurité et les effectifs de police. Renzo Sulli, le maire d'Échirolles, sera reçu place Beauvau ce mardi. 

Éric Piolle, lui, n'a pas encore de rendez-vous fixé nous a-t-il confié ce lundi matin sur France Bleu Isère. Une situation que dénonce le maire de Grenoble : "Nous n'avons pas de rendez-vous, nous avons juste aujourd'hui un message selon lequel nous seront reçus ; je crois que ça demande de la responsabilité et du travail collectif, et non pas de l'agitation politicienne.

"Des caméras il y en a à Grenoble !"

Gérard Collomb avait appellé à une "co-production" de la sécurité, rappelant que lui-même avait installé beaucoup de caméras de vidéosurveillance à Lyon quand il en était le maire. Un appel du pied clair en direction de Grenoble : "Des caméras il y en a à Grenoble ! réplique Eric Piolle. Je crois qu'il faut sortir des logiques idéologiques et politiciennes : il y en a dans les transports en commun, il y en a dans les espaces fermés, il y a celles qui préexistaient avant 2014 sur l'espace public, donc sortons de ces débats politiciens, il faut traiter les problèmes de fond !"

Un appel à rassembler la gauche pour les européennes 

Alors que Yannick Jadot, tête de liste Europe Écologie les Verts (EELV) aux élections européennes de 2019, rejette une alliance avec le mouvement Générations de Benoît Hamon, le maire de Grenoble lui appelle à rassemblement large de la gauche. "Nous sommes face à un mur ultralibéral et sécuritaire : la politique d'Emmanuel Macron, assure Éric Piolle. De l'autre côté il y a un espace à construire : il faut que l'écologie se mette au service de la construction de cet espace politique large plutôt que se compter et de continuer à dire qu'on va être des lanceurs d'alerte.