Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Je suis là pour apaiser" dit le nouveau secrétaire du FN en Dordogne

jeudi 5 octobre 2017 à 18:11 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Le Front National Dordogne a présenté officiellement son nouveau secrétaire départemental en Dordogne. Il s'agit de Frédéric Gojard, 56 ans, un ingénieur retraité de l'armée de l'Air, ancien pilote. Il prend les rênes d'un parti déchiré en Périgord

Frédéric Gojard, le nouveau patron du FN en Dordogne
Frédéric Gojard, le nouveau patron du FN en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

Le FN a officiellement présenté hier son nouveau secrétaire départemental en Dordogne. Le parti tente de tourner la page des législatives où il s'était déchiré entre exclusion et réintégration de son désormais ex-numéro 1 Eric Villemagne et du conseiller régional FN Robert Dubois. C'est finalement ce dernier qui a été investi, après une longue bataille, notamment juridique. Et qui a fait un score élevé malgré une campagne très courte, s'inclinant au deuxième tour face à Michel Delpon, le candidat de La République en Marche.

C'est donc un proche du conseiller régional Robert Dubois qui prend la tête du parti en Dordogne. Robert Dubois a présenté son successeur, en précisant qu'il garde la responsabilité du FN pour la section du secteur de Bergerac.

Le nouveau patron, s'appelle donc Frédéric Gojard. Un retraité de 56 ans, ingénieur, ex pilote de transport de l'armée de l'air, ex chef des opérations aériennes extérieures de l'armée en Côte d'Ivoire notamment. Il est également vice président de l'association qui gère le club hippique de Trélissac, où il est installé.

Apaiser et construire sur deux ans

Le nouveau patron du FN a en tout cas eu une ascension fulgurante dans le parti : il a en effet adhéré avant la présidentielle, au mois de mars, après une réflexion poussée dit-il d'un an et demi, et "une étude comparative des idées des partis".

Sa priorité ? "Expliquer aux gens les idées du FN, calmement, leur faire comprendre que la situation est grave et que nous apportons des solutions" dit Frédéric Gojard.

Mais le nouveau secrétaire départemental souhaite aussi apaiser dit-il, les tensions dans son parti en Dordogne:

"Je suis là pour apaiser, je ne suis pas là pour prendre parti, mais pour unifier les patriotes de Dordogne, pour être positif" explique Frédéric Gojard.

Il se dit sur une "terre de mission" pour le FN. "Dans deux ans nous avons les municipales, et on espère faire de bons scores, je me donne deux ans, c'est court, mais je suis très motivé" explique Frédéric Gojard.