Politique

"Je suis sûr qu'il y aura une entente au second tour à gauche" : Pierre Izard président PS sortant du Conseil général 31

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse mercredi 18 mars 2015 à 8:50

Pierre Izard, président du Conseil général de Haute-Garonne, en octobre 2014.
Pierre Izard, président du Conseil général de Haute-Garonne, en octobre 2014. © Maxppp - Frédéric Charmeux

Après 27 années à présider le Conseil général de Haute-Garonne, le socialiste Pierre Izard ne se représente pas aux élections départementales. Alors que la droite unie ambitionne de faire basculer le département et que la gauche se présente désunie, Pierre Izard estime qu'un accord interviendra au second tour.

Elu la première fois au Conseil général de Haute-Garonne en 1967, président de l'assemblée départementale depuis 27 ans, agé de 79 ans, le socialiste Pierre Izard ne se représente pas à l'occasion de ces élections départementales 2015. Hostile à la réforme territoriale voulue par le gouvernement, il affirme tout de même suivre la campagne et entend bien peser sur sa succession.

Alors que pour la première fois la droite et le centre qui présentent des candidats uniques dans les 27 cantons de Haute-Garonne ambitionne dans la foulée des municipales de faire basculer un département à gauche depuis 70 ans, la gauche elle se présente en ordre dispersé. Seul le PRG a fait alliance avec le Parti socialiste avant le premier tour. Pour autant et face à la montée annoncée du Front national, Pierre Izard estime "qu'il y aura une entente pour le deuxième tour entre les différentes composantes de la gauche afin de conserver la majorité " .

Pierre Izard renvoie également après les élections toute prise de position du département sur l'épineux et polémique dossier du centre commercial Val Tolosa. Son interview par Vanessa Marguet.

FBToulouse Pierre Izard estime que la gauche se retrouvera au deuxième tour des départementales

A LIRE AUSSI

► Dossier "Les élections départementales à Toulouse et en Haute-Garonne"► CARTE - Élections départementales : 135 candidatures dans les 27 cantons de Haute-Garonne