Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jean-Baptiste Lemoyne quitte de son plein gré Les Républicains

-
Par , France Bleu Auxerre

Le sénateur de l'Yonne Jean-Baptiste Lemoyne a décidé de ne pas attendre son exclusion du mouvement Les Républicains pour partir. Dans une lettre, il explique les raisons de son départ après s'être allier à Emmanuel Macron.

Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l'Yonne, lors d'une reunion publique autour de Laurent WAUQUIEZ, president des Republicains - octobre 2016.
Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l'Yonne, lors d'une reunion publique autour de Laurent WAUQUIEZ, president des Republicains - octobre 2016. © Maxppp -

Yonne, France

Je ne pensais pas que ça irait si loin. Au moins je suis cohérent avec moi-même" -Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l'Yonne, ex-LR

"Je reprends ma liberté parce que je constate au quotidien combien le reniement de la parole politique porte préjudice à la confiance qu'ont les Français dans leurs élus." C'est sur ces mots que le sénateur de l'Yonne, Jean Baptiste Lemoyne, quitte le Parti Les Républicains qu'il avait rejoint en 1996.

"Affranchi"

Dès l'annonce de son ralliement à Emmanuel Macron, jeudi, le sénateur de l'Yonne avait déjà tirer les conséquences de son choix : il renonçait au mandat de président de la Fédération LR de l'Yonne ainsi qu'à sa fonction de Secrétaire national du parti. Aujourd'hui, il va plus loin.

Dans une lettre adressée au Secrétaire général LR, Bernard Accoyer et rendue publique sur le compte twitter d'un rédacteur en chef de Paris Match, Jean-Baptiste Lemoyne confirme que la rupture est actée: "je mets fin à mon appartenance au mouvement Les Républicains pour engager une démarche de refondation politique, aux côtés d'Emmanuel Macron". Le sénateur de l'Yonne se déclare "affranchi". Pour autant, il précise ne pas renoncer aux valeurs de la Droite et du Centre: "au contraire, c'est cet engagement qui va se prolonger sous une forme nouvelle pour laquelle de très nombreux Français issus de la Droite et du Centre ont d'ores et déjà manifesté leur intérêt", se justifie-t-il.

Il anticipe son exclusion

Avec cette décision de quitter le parti, Jean-Baptiste Lemoyne coupe l'herbe sous le pied de Bernard Accoyer le secrétaire général des Républicains, qui avait lancé vendredi une procédure d'exclusion à son encontre. Mais le sénateur de l'Yonne, le confesse, il ne pensait pas devoir en arriver là en ralliant Emmanuel Macron. Ceux qui ont suivi sa trajectoire à Gauche n'ont pas eu à choisir et à subir une telle sanction. Jean-Baptiste Lemoyne est le premier Parlementaire LR a lâché François Fillon pour rejoindre le clan Macron, ce qui ne plait pas du tout aux ténors de la Droite.

Les partis politiques, ça va, ça vient...Ça vit et sa meurt. Je crois qu'aujourd'hui, il va y avoir une recomposition du paysage politique" -Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l'Yonne, ex-LR

Jean-Baptiste Lemoyne justifie sa décision de quitter Les Républicains.

Y aura-t-il un effet boule de neige "Lemoyne"?

Le sénateur icaunais comprend que son ancien parti ai voulu faire de lui un exemple à ne pas suivre: "Ils veulent éviter que d'autres face le même choix que moi, parce que beaucoup d'élus LR m'envoient des messages et me contactent pour me dire qu'ils sont ébranlés par ma démarche. Ils me disent qu'ils se posent des questions."

Pour l'instant aucun autre parlementaire frondeur n'a manifesté son intérêt pour le mouvement d' "En marche". Les élus LR qui ont déjà renoncé à soutenir François Fillon pour la Présidentielle ne sont pas tous près à franchir le Rubicon et à rejoindre Emmanuel Macron. Il n'empêche, certains membres du parti appellent bien à réfléchir sur les conséquences du départ de Jean-Baptiste Lemoyne.

→ À lire aussi - Le sénateur LR de l’Yonne Jean-Baptiste Lemoyne rejoint Emmanuel Macron

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu