Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 : "Nous diviserons par deux le nombre d'élus", Jean-Christophe Loutre (UPR en Normandie)

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Caen, France

Jean-Christophe Loutre, tête de liste Union Populaire et Républicaine aux Régionales était l'invité de France Bleu Basse-Normandie ce vendredi matin. Le candidat veut sortir de l'Euro et de l'UE afin de dégager des financements pour les régions. Rendez-vous les 6 et 13 décembre pour les élections.

Jean-Christophe Loutre candidat UPR pour la Normandie
Jean-Christophe Loutre candidat UPR pour la Normandie © Radio France - Francis Gaugain

Les attentats de Paris et l'état d'urgence

"On légifère dans l'urgence et dans l'émotion. On n'est pas à l'abri d'erreurs judiciaires à partir de maintenant. L'arsenal légal existant est suffisant. La cause pour nous de cette vague d'attentat réside dans le  fait que la France a permis d'accompagner militairement Al Nosra par exemple (NDLR : groupe armé affilié à Al-Quaida)"

Jean-Christophe Loutre dénonce la prolongation de l'état d'urgence

Le candidat UPR Jean-Christophe Loutre dans les studios de FB Basse-Normandie
Le candidat UPR Jean-Christophe Loutre dans les studios de FB Basse-Normandie © Radio France

Vous n'avez pas voulu interrompre votre campagne pour les Régionales, pourquoi ?

"L'UPR poursuit sa campagne, nous sommes en démocratie, le débat public doit avoir lieu. Nous avons exprimé notre soutien à l'égard des familles et des proches qui ont connu des victimes. mais suspendre la campagne ne les ramènera pas à la vie. Il y a une hypocrisie ambiante car les candidats qui ont suspendu leur campagne sont omniprésents dans les média."

La sortie de l'Euro et de l'Union Européenne

"Il faut faire comprendre aux habitants les raisons pour lesquelles on ne peut plus appliquer une politique nationale car les manettes sont à Bruxelles désormais. La réforme territoriale  a été faite dans le dos des Français. Si nous arrivons aux affaires nous reviendrons sur cette reforme."

L'emploi

"Nous faisons le constat que les TPE-PME sont la principale source d'emploi nous allons investir dans ces entreprises. Ce sont des emplois peu délocalisables. Les jeunes qui ont suivi une formation à l'artisanat se placent facilement sur le marché du travail. Nous souhaitons investir massivement sur la formation et l'artisanat. "

L'UPR souhaite investir dans les PME

Le choix de la capitale régionale: enjeu ou symbole ?

"Pour nos adversaires c'est un enjeu. Le constat est qu'il n'y a pas que le triangle Rouen Caen le Havre. La Manche et l'Orne ne sont pas à oublier. Nous avons peur que nos concurrents, en favorisant ces grosses métropoles fassent une sorte d'aspirateur et vide de substance nos territoires . Nous voulons compenser ça avec des mesures en faveur de l'agriculture, des transports et de la santé."

Nous avons peur que nos concurrents, en favorisant ces grosses métropoles fassent une sorte d'aspirateur et vide de substance nos territoires

Diviser par deux le nombre d'élus

"Nous ferons un audit de la gestion précédente pour connaître les moyens financiers qui sont les nôtres. Si nous sortons de l'UE nous récupèrerons des fonds et c'est avec ces fonds (7 milliards pour toute la France) que nous mèneront notre politique. Nous souhaitons diviser par deux le nombre d'élus pour faire des économies drastiques. Le fait de sortir de l'UE permettra à la région d'investir massivement dans les services publics."

L'UPR veut diviser par deux le nombre d'élus

  • Prochain invité des matinales spéciales Régionales sur France Bleu Basse-Normandie: Florent Hérouard (Nouvelle Donne), le 24 novembre
Choix de la station

À venir dansDanssecondess