Politique

Jean-Claude Boulard promet un espace culturel "exemplaire sur l'accessibilité aux handicapés"

Par Julie Le Duff, France Bleu Maine jeudi 27 février 2014 à 10:57

Jean-Claude Boulard promet un espace culturel "exemplaire sur l'accessibilité aux handicapés"

Le maire du Mans s'insurge contre les propos de son adversaire Alain Pigeau (DVD) sur l'accessibilité du futur espace culturel des Quinconces. Invité de France Bleu Maine, Jean-Claude Boulard dénonce par ailleurs la méthodologie du palmarès de L'Express sur les "meilleurs maires de France", qui le classe 31e sur 34.

Un bâtiment tout neuf... et pas aux normes pour l'accessibilité aux personnes handicapées ? C'est la crainte exprimée par Alain Pigeau en début de semaine. Le candidat divers droite aux municipales assure avoir été alerté sur le sujet par des Manceaux : "J'écoute ce qui m'est dit, je rencontre un certain nombre de personnes handicapées qui me soutiennent que la loi de 2005 n'a pas été respectée. Je pense que cette interrogation est importante et je suis inquiet quant à la réponse, surtout quand on sait que l'inauguration a été reportée à l'après-élections. J'attends des réponses ".

Des déclarations qui choquent le maire sortant. Jean-Claude Boulard s'est exprimé ce jeudi matin sur France Bleu Maine : "Ce n'est pas bien de mettre en cause une entreprise et un maître d'oeuvre. il suffirait qu'Alain Pigeau consulte les dossiers avant de porter des jugements, il ne sortirait pas des contre-vérités. Cette opération est parfaitement conforme [...], l'ensemble des conditions d'adaptation à tous les handicaps est respecté. Ce bâtiment va être exemplaire et c'est normal. [...] Le dossier est à la disposition [d'Alain Pigeau, NDLR]. Cet équipement est parfaitement accessible ".

"La convention avec Pathé est publique puisqu'elle a été votée"

Sur la convention qui lie la Ville du Mans et le groupe Pathé pour l'exploitation du futur cinéma multiplexe de l'espace culturel, Jean-Claude Boulard assure une fois de plus que rien n'a été dissimulé aux élus du conseil municipal. "M. Pigeau cherche surtout à faire oublier qu'il a voté contre l'espace culturel et le retour des cinémas en coeur de ville. L'espace culturel a été réalisé par la municipalité, ce n'est pas une concession. J'ai un contrat de location de douze ans, ce qui n'est pas rien, et j'ai toutes les raisons de penser que la pérennité au-delà des douze ans est assurée ". Le maire du Mans précisant pour conclure que la convention est publique : "évidemment, puisqu'elle a été votée ".

Un palmarès contesté

Jean-Claude Boulard a aussi décoché quelques flèches au classement publié cette semaine par L'Express sur "les meilleurs maires de France". Un classement qui le place en 31e position sur 34, et dont il conteste, sinon le résultat, du moins la méthodologie : "Un jury qui porte un jugement sans qu'on connaisse les critères, sans qu'on interroge le maire et sans qu'on se déplace dans la ville ? Même les régimes les plus autoritaires ne font pas ça ". 

Interrogé par France Bleu Maine, Pierre Falga, l'un des trois journalistes à avoir coordonné le dossier, explique que le maire du Mans paye sans doute davantage son manque de notoriété qu'un mauvais bilan : "Si vous demandez à qui que ce soit qui n'habite pas la ville 'qui est le maire du Mans ?', personne ne le sait. Personne ne sait que Le Mans est l'une des seules villes à pouvoir se targuer que l'endettement recule ces dernières années. [...] C'est un peu comme pour Frédéric Beatse a Angers : ce sont des maires qui peuvent afficher de très bons bilans, mais qui ne sont pas connus à Paris. [...] C'est bien beau de faire une ville, de l'améliorer et de l'embellir, mais si vous ne le faites pas savoir à l'exterieur, vous avez travaillé pour rien ".