Politique

Jean-Claude Gaudin "n'envisage pas de perdre" à Marseille

Par Marina Cabiten, France Bleu Provence mardi 18 février 2014 à 6:00 Mis à jour le mardi 18 février 2014 à 12:44

Jean-Claude Gaudin,sénateur-maire de Marseille
Jean-Claude Gaudin,sénateur-maire de Marseille © MaxPPP

Chaque semaine, France Bleu Midi Ensemble traite des élections municipales. Ce mardi c'est Jean-Claude Gaudin, candidat à la mairie de Marseille, qui a répondu aux questions de David Aussillou et Jean-Laurent Bernard.

Après Martine Aubry, François Bayrou et Anne Hidalgo, c'est Jean-Claude Gaudin qui était mardi l'invité de France Bleu. Maire de Marseille depuis 1995, il est candidat à sa succession à 74 ans.

Jean-Claude Gaudin dans FBME - BLEU NATIO WEB

Marseille et la sécurité

Pour Jean-Claude Gaudin, la sécurité des citoyens français est d'abord une prérogative nationale, même si la police municipale peut venir en complément. Le maire sortant affirme qu'il a embauché des policiers municipaux durant son mandat actuel, renforcé la présence de la vidéosurveillance et créé un centre de vidéoprotection. Quant aux nombreux règlements de comptes de ces dernières années, Jean-Claude Gaudin estime que "les Marseillais sont plus intéressés par les braquages" que par les tueries sur fond de drogue.

Les transports à Marseille

Accusé par un auditeur de France Bleu d'avoir fait "du sur-place" concernant les tranports de la deuxième ville de France, Jean-Claude Gaudin répond avoir créé plusieurs kilomètres de tramway, de métro, ainsi que cinq tunnels. Pour lui, les transports en commun sont "la responsabilité de la communauté urbaine, socialiste". Mais de toute façon selon lui, une chose est sûre : la gratuité est impossible.

La saleté à Marseille

Là encore, Jean-Claude Gaudin estime que la propreté de Marseille dépend de la communauté urbaine, "dirigée depuis six ans par les socialistes". "Les gens croient que le maire est responsable de tout" regrette le candidat à sa propre succession. "Ce que j'attends, c'est que l'État qui va donner un pognon fou au Grand Paris donne à la métropole Aix-Marseille des sommes aussi considérables".

La campagne des municipales

"Ce que je trouve scandaleux, c'est l'attitude du président de la République". C'est le coup de gueule de Jean-Claude Gaudin sur France Bleu : pour le sénateur-maire UMP, le gouvernement s'immisce dans la campagne des municipales à Marseille, pour aider son concurrent socialiste Patrick Menucci. "Qu'il ne s'occupe pas de venir dans un débat municipal, c'est contraire à la déontologie républicaine".

Les autres candidats aux municipales à Marseille : - Patrick Mennucci (PS)- Jean-Marc Coppola (FG)- Pape Diouf (SE)- Jacques Soubeyrand (PRG)- Stéphane Ravier (FN)