Politique

Jean-Claude Gaudin ne veut pas de dissidence à droite avant les législatives à Marseille

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence lundi 16 janvier 2017 à 17:39

Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire LR de Marseille
Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire LR de Marseille © Radio France

Lors de ses vœux dans le hangar du J1 ce lundi à Marseille, Jean-Claude Gaudin a répété qu'il ne souhaitait pas de dissidence à droite avant les législatives, tremplin pour les municipales de 2020. Le sénateur-maire de Marseille est l'invité de France Bleu Provence ce mardi à 7h45.

Jean-Claude Gaudin, qui est l'invité de France Bleu Provence mardi à 7H45, a indiqué à la presse lors de ses vœux lundi dans le hangar portuaire du J1 qu'il ne tolérerait aucune "dissidence" à droite alors que les commission d'investitures désignent les candidats dans chaque circonscription pour les élections législatives, les 11 et 18 juin.

Soutien à Yves Moraine pour les législatives

Dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, Yves Moraine, le maire des 6-8 à Marseille, a été choisi pour porter les couleurs du parti Les Républicains. Mais le conseiller départemental et élu marseillais Maurice Di Nocéra compte aller à la bataille avec l'étiquette UDI.

"Nous soutenons à bloc Yves Moraine. Il a tout mon soutien et toute ma considération. Le rôle d'un maire, c'est de préparer l'avenir de ses amis. J'espère qu'avec Maurice Di Nocéra, on trouvera un accord", a expliqué Jean-Claude Gaudin.

Reprise des négociations sur le loyer du stade Orange Vélodrome

Jean-Claude Gaudin a également annoncé que les négociations sur le loyer du stade Orange Vélodrome ont repris avec Frank McCourt, le propriétaire de l'OM.

L'Olympique de Marseille devait verser une somme de quatre millions d'euros par an, qui est tombée à trois millions avec une part variable en cas d'affluence. Le maire de Marseille a rappelé lors de ses vœux que la chambre régionale des comptes préconise un loyer de huit millions d'euros et va tenter de faire monter la part fixe de la redevance.

"Dans cette République, ce sont les élus qui décident" a insisté Jean-Claude Gaudin.

Réponse à Maryse Joissains sur le nouveau logo de la métropole

Jean-Claude Gaudin a enfin vanté le plan mobilité mis en place par la Métropole Aix-Marseille-Provence et répondu avec des mots choisis à Maryse Joissains, la maire d'Aix-en-Provence qui a manifesté au président de la métropole par écrit sa "surprise", sa "colère" et son "indignation" devant la nouvelle identité visuelle de la métropole.

Elle regrette notamment de voir le "X" de Aix "atomisé, vide en son centre, faisant de la ville une cible". Jean-Claude Gaudin a expliqué qu'il n'était pas surpris par la réaction de Maryse Joissains qui "depuis le départ, ne veut pas de la métropole Aix-Marseille mais de sa propre métropole."

Un nouveau logo pour la métropole Aix-Marseille-Provence - Maxppp
Un nouveau logo pour la métropole Aix-Marseille-Provence © Maxppp -