Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jean-Luc Bohl : "Le débat sur le siège de Metz Métropole aura lieu "

mardi 26 septembre 2017 à 12:41 Par Rachel Noël, France Bleu Lorraine Nord

Le débat sur le siège de Metz Métropole aura lieu. Le président de l'agglomération, Jean-Luc Bohl s'y engage. Une délibération datant de juin a enteriné le principe de ce nouveau siège pour un montant de 33 millions d'euros.

Jean-Luc Bohl, le président de Metz Métropole
Jean-Luc Bohl, le président de Metz Métropole © Maxppp - PHOTOPQR/

Metz, France

L'agglomération messine est en pleine mutation, et c'est Metz Métropole qui est à la manoeuvre. Entre le Quartier de l'amphithéâtre, la rénovation des friches de la BA128 et le développement économique : il y a beaucoup de dossiers dans les cartons.

Le projet de la zone de l'amphithéâtre avance. Un cap va être passé dans les mois à venir avec l'arrivée du palais des congrès et la livraison de Muse le 22 novembre 2017 va créer près d'un millier d'emplois. Ces dossiers sont en grande partie portés par l'agglomération Metz Métropole. Pour Jean-Luc Bohl, c’est un bon signe pour le développement :"Ils viennent revivifier une ancienne friche. Nous continuons à créer de l’emploi. Dans cette zone de l’amphithéâtre, c’est une centaine d’emplois créés, près de 1.000 si on ajoute ceux qui verront le jour avec Muse".

Il y a aussi d'autres chantiers qui avancent moins vite comme les friches de l'ancienne base aérienne. Mais le président de Metz Métropole assure que les choses avancent, à leur rythme :

"Ce sont 400 hectares à 7km du centre-ville. C’est une zone en devenir. Nous avons inauguré il y a deux semaines le village humanitaire avec l’arrivée du secours populaire. Un ESAT va aussi s’installer. Et puis ce sont aussi des entreprises qui vont s’installer. Nous avons dépensé 3 millions simplement pour la voirie pour les accueillir".

Un siège qui fait polémique

Le dossier qui interpelle les élus, mais aussi les habitants de l'agglomération, c'est le siège de Metz Métropole. Pour Jean-Luc Bohl, le déménagement sur un nouveau site est aujourd’hui essentiel :

« Aujourd’hui, nous avons 7 sites sur lesquels nous travaillons. Il y a plusieurs centaines d’agents qui travaillent dans des conditions extrêmement difficiles pour certains.

L’objectif au lieu de payer 1 million 2 de loyer par an, c’est de rembourser un emprunt sur un site où tout le monde est rassemblé.

L’idée c’est de trouver un lieu bien desservi par les transports et pour avoir une visibilité »

"Le débat public aura lieu, mais qu’on nous laisse travailler"

Le coût estimé est de 33 millions d’euros. Les élus ont d’ailleurs adopté le principe dans une délibération en juin dernier par 76 voix pour, 4 contre et 2 abstentions.

Cela représente une grosse somme, mais pour Jean-Luc Bohl, cela permet de ne pas dépenser de l’argent à fonds perdus.

"C’est de l’investissement qui permet de faire travailler l’économie locale. Nous les élus, nous préférons mettre de l’argent dans des investissements qui sont productifs plutôt que des loyers à fonds perdus".

Une pétition a été lancé par les opposants au projet, sous l'impulsion d'un conseiller d'EELV, qui a déjà recueilli prés de 1.400 signatures

Jean-Luc Bohl, le président de Metz Métropole assure qu'un débat sur le siège aura lieu