Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mélenchon revient sur l'élection de Benoît Payan à la mairie de Marseille : "Je lui souhaite bonne chance"

-
Par , France Bleu Provence

Le leader de la France insoumise et député des Bouches-du-Rhône s'était opposé à une candidature socialiste aux municipales de Marseille. Mais depuis le "switch" entre Michèle Rubirola et son ex-premier adjoint, c'est bien un socialiste qui est la tête de la deuxième ville de France...

Jean luc Mélenchon au siège de la France insoumise à Marseille
Jean luc Mélenchon au siège de la France insoumise à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

En visite à Marseille, où il participait à la manifestation des salariés du secteur santé et médico-social, Jean-Luc Mélenchon est revenu ce jeudi sur l’élection de Benoît Payan à la mairie de Marseille, il y a un mois. Le leader de la France insoumise, rappelle que pendant ces élections municipales, la droite s'est servie de "son nom" comme d'un épouvantail. Il a semblé que cette union de la gauche qu'il appelait de ses vœux est apparue finalement "assez séduisante" constate-t-il  

"Je n'étais pas favorable à une tête de liste socialiste à Marseille, ça n'est pas un secret." 

Jean-Luc Mélenchon constate : "Bon ! Benoît Payan a été élu, c'est la décision libre du conseil municipal et c'est très bien". Le député de de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône souhaite "bon courage" à celui qui est devenu à 42 ans le plus jeune maire de l'histoire moderne de la ville. 

À propos du "switch" entre Michèle Rubirola et son ancien premier adjoint, le leader des Insoumis déclare :

"Ça peut paraître surprenant, mais seuls ceux qui n'habitent pas Marseille sont surpris." 

Jean Luc Melenchon

Jean-Luc Mélenchon qui savoure cette blague qui tourne depuis mercredi sur les réseaux sociaux, après l'investiture du nouveau président des États-Unis : "Qu'ils profitent bien de Joe Biden. Dans trois mois, il est remplacé par Benoît Payan."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess