Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mélenchon revient sur l'élection de Benoît Payan à la mairie de Marseille : "Je lui souhaite bonne chance"

-
Par , France Bleu Provence

Le leader de la France insoumise et député des Bouches-du-Rhône s'était opposé à une candidature socialiste aux municipales de Marseille. Mais depuis le "switch" entre Michèle Rubirola et son ex-premier adjoint, c'est bien un socialiste qui est la tête de la deuxième ville de France...

Jean luc Mélenchon au siège de la France insoumise à Marseille
Jean luc Mélenchon au siège de la France insoumise à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

En visite à Marseille, où il participait à la manifestation des salariés du secteur santé et médico-social, Jean-Luc Mélenchon est revenu ce jeudi sur l’élection de Benoît Payan à la mairie de Marseille, il y a un mois. Le leader de la France insoumise, rappelle que pendant ces élections municipales, la droite s'est servie de "son nom" comme d'un épouvantail. Il a semblé que cette union de la gauche qu'il appelait de ses vœux est apparue finalement "assez séduisante" constate-t-il  

"Je n'étais pas favorable à une tête de liste socialiste à Marseille, ça n'est pas un secret." 

Jean-Luc Mélenchon constate : "Bon ! Benoît Payan a été élu, c'est la décision libre du conseil municipal et c'est très bien". Le député de de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône souhaite "bon courage" à celui qui est devenu à 42 ans le plus jeune maire de l'histoire moderne de la ville. 

À propos du "switch" entre Michèle Rubirola et son ancien premier adjoint, le leader des Insoumis déclare :

"Ça peut paraître surprenant, mais seuls ceux qui n'habitent pas Marseille sont surpris." 

Jean Luc Melenchon

Jean-Luc Mélenchon qui savoure cette blague qui tourne depuis mercredi sur les réseaux sociaux, après l'investiture du nouveau président des États-Unis : "Qu'ils profitent bien de Joe Biden. Dans trois mois, il est remplacé par Benoît Payan."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess