Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élection présidentielle 2022

Jean-Luc Mélenchon et Éric Piolle dans la Drôme pour les journées d'été

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère

Pour la seconde journée des AMFiS, les universités d'été de la France Insoumise, à Châteauneuf-sur-Isère, Jean-Luc Mélenchon et le maire écologiste de Grenoble se sont affichés ensemble. Un duo plutôt bien accueilli par les militants sur place.

Éric Piolle et Jean-Luc Mélenchon se sont affichés ensemble ce vendredi lors des universités d'été de la France Insoumise.
Éric Piolle et Jean-Luc Mélenchon se sont affichés ensemble ce vendredi lors des universités d'été de la France Insoumise. © Radio France - Willy Moreau

Les deux hommes sont sortis des locaux couverts sous les applaudissements des jeunes insoumis, tenus à l'écart de la presse. Après un échange de quelques minutes, Jean-Luc Mélenchon et le maire écologiste Éric Piolle ont rejoint la scène centrale pour un discours de quelques minutes où ils ont affiché leur union

Union possible pour les régionales en 2021

C'est "un ami" que reçoit ce vendredi Jean-Luc Mélenchon aux universités d'été au palais des congrès Sud Rhône-Alpes de Châteauneuf-sur-Isère, au Nord de Valence, dans la Drôme. Les deux hommes, après avoir traversé les stands, entourés de journalistes, arrivent sur la scène, largement applaudis par les militants regroupés devant.  

Pendant cinq minutes, le chef du parti d'extrême-gauche vante un rapprochement de fait avec le maire EELV (Europe Écologie Les Verts) de Grenoble. "Nous sommes dans un péril collectif et dans ce moment de crise où nous avons à défendre le seul écosystème compatible avec la vie humaine, c'est le moment de se parler", explique Jean-Luc Mélenchon. 

Jean-Luc Mélenchon a évoqué un rapprochement avec Europe Ecologie Les Verts.
Jean-Luc Mélenchon a évoqué un rapprochement avec Europe Ecologie Les Verts. © Radio France - Willy Moreau

À côté de lui, Éric Piolle abonde : "Si nous avons gagné en 2014 à Grenoble c'est parce que nous avons eu la conviction intime que ce qui nous rassemblait était fondamental. Aujourd'hui notre voix pèse et ce poids, je veux le mettre au service d'une ambition collective qui va chercher encore plus loin que ce que tu as réussi en 2017"

"Idéalement, ce que j'aimerais c'est que nous arrivions à dépasser nos divergences pour essayer de [se fédérer] dans quatre régions", propose même le maire écologiste à la suite du discours en prévision du scrutin en mars prochain. Réponse du patron de la LFI : "Toutes les conditions sont réunies pour qu'on puisse s'accorder à présenter des projets communs mais _Éric Piolle est la seule personne qui dit que c'est possible_." 

Des militants majoritairement convaincus

Les militants semblent accueillir plutôt positivement ce rapprochement. France Bleu Drôme-Ardèche ne peut relater les échanges entre eux et Jean-Luc Mélenchon car nous étions tenus à l'écart. Cependant, Élodie, jeune insoumise de Lille, voit une opportunité à long terme : "Il y a des points de convergence. Il serait temps de montrer qu'ils sont plus nombreux que les points de divergence. La venue d'Éric Piolle est un _premier pas d'un courant des Verts_. Il n'y aucun problème qu'il nous rejoigne"

Olivier et Sophie, venus du Vaucluse, saluent également ce rapprochement. "Que des personnalités comme Éric Piolle s'engage, c'est vraiment important pour se mettre en ordre de marche", dit la première. "Il faut changer de République et si on ne s'unit pas, on va encore rester en dessous des 20% [pour la présidentielle de 2022] et on aura encore raté le coche", rajoute le second. 

Quitte à ouvrir davantage cette union en s'alliant avec une partie du PS ? Certains militants ont grincé des dents quand Éric Piolle a fait cette proposition lors de son discours. Une militante en vient à se poser des questions : "On nous parle de démocratie mais il faudrait déjà qu'on nous écoute. Je ne suis pas sûre que rentrer dans des postures électoralistes nous serve"

Jean-Luc Mélenchon précisera peut-être ses ambitions ce dimanche lors de son meeting de clôture

Choix de la station

À venir dansDanssecondess