Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Toulouse : Jean-Luc Moudenc, fraîchement réélu, a passé une heure sur France Bleu Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Au lendemain de sa réélection à la mairie de Toulouse, Jean-Luc Moudenc était dans la matinale de France Bleu Occitanie. Longue séquence d'interview, à la rencontre des Toulousains, entre 8h et 9h dans laquelle le maire se dit heureux et décrit "le combat le plus intense" de sa vie politique.

Jean-Luc Moudenc au café-brasserie Le Florida à Toulouse
Jean-Luc Moudenc au café-brasserie Le Florida à Toulouse - Julien Corbière

Jean-Luc Moudenc s'est adressé aux Toulousain(e)s ce lundi 29 juin, au lendemain de sa réélection à la mairie. Le maire sortant LR (soutenu par LREM), a passé une heure sur France Bleu Occitanie. Campagne, décryptage de sa victoire, programme des six prochaines années :  Jean-Luc Moudenc nous a livré ses sentiments et ambitions après une très courte nuit entouré de ses proches et amis.

" Le combat électoral le plus intense de ma vie politique et celui que j'ai fait vivre le plus intensément à mes coéquipiers. " — Jean-Luc Moudenc

Réélu au second tour avec 51,98% des voix, Jean-Luc Moudenc était pourtant donné perdant dans les sondages ces dernières semaines face à l'écologiste Antoine Maurice d'Archipel Citoyen.

"Je suis très heureux, très touché de la confiance des Toulousains", réagit en premier lieu le démocrate chrétien qui analyse ensuite sa réélection, "Je crois que les Toulousains ont perçu dans mon projet la volonté de les rassembler, de servir aussi un certain nombre de priorités qui vont être à l'agenda de ces prochains mois : l'emploi, la question de la santé, et puis la sécurité qui est un problème malheureusement du quotidien des grandes villes".

" La vie politique est dure, de plus en plus dure et si nous n'avez pas une vie personnelle, si vous n'avez pas autre chose que la politique c'est difficile de tenir. J'ai la chance d'avoir une famille." — Jean-Luc Moudenc

Jean-Luc Moudenc, âgé de 59 ans, était entouré de son épouse et de ses deux filles dimanche soir au Capitole au moment des résultats. "La vie politique est dure, de plus en plus dure et si nous n'avez pas une vie personnelle, si vous n'avez pas autre chose que la politique, c'est difficile de tenir.

J'ai la chance d'avoir une famille, d'avoir eu aussi une famille quand j'étais jeune [...] ça donne de la force, ça donne des valeurs et ça permet de dépasser les difficultés, de les relativiser, c'est une forme d'équilibre", commente-t-il sur France Bleu Occitanie.

" Je pense qu'il y a eu une lecture plus attentive des Toulousains pendant cette campagne de second tour qu'avant le premier tour de ce qu'était Archipel Citoyen [...] moi j'ai été stable, j'ai pas changé. " — Jean-Luc Moudenc

Toulouse reste une exception à l'échelle nationale. Une vague verte a déferlé sur plusieurs grandes villes françaises (Bordeaux, Lyon, Strasbourg ...) mais pas dans la ville rose. L'écologiste Antoine Maurice - arrivé deuxième au premier tour - n'a pas réussi à capter tous les électeurs des gauches qu'il a pourtant rassemblées (EELV, LFI, Générations, le PS, le PRG, le PCF). 

Les partis politiques ont pris le dessus sur le collectif citoyen selon son adversaire Jean-Luc Moudenc : "Archipel Citoyen c'était présenté au départ comme quelque chose d'écolo et quelque chose de citoyen [...] et puis on a vu d'abord des partis reprendre la main [...] moi depuis le départ j'ai proposé une grande alliance en septembre mais j'ai pas changé, Archipel a changé. Moi j'ai été stable, j'ai été sincère, j'ai été fidèle à ma parole".

Jean-Luc Moudenc buvant son thé noir au lendemain de sa réélection à Toulouse
Jean-Luc Moudenc buvant son thé noir au lendemain de sa réélection à Toulouse © Radio France - JMM

Jean-Luc Moudenc va être officiellement désigné maire vendredi par les conseillers municipaux élus pour six ans. Sa liste Aimer Toulouse, arrivée en tête, obtient la moitié des sièges du Conseil municipal. Le mois de juillet s'annonce donc très chargé pour celui qui sera aussi président de Toulouse Métropole. 

"Avec ma femme, on a choisi d'aller sans doute à Cauterets dans les Pyrénées." — Jean-Luc Moudenc

Ce n'est qu'au mois d'août que le maire réélu s'accordera quelques vacances en famille : " Avec ma femme on a choisi d'aller sans doute à Cauterets dans les Pyrénées, un endroit qu'on aime beaucoup et où nous avons beaucoup d'amis", conclut le maire qui nous salue avant de démarrer une nouvelle interview autour d'un thé, "je suis un adepte du thé noir, le café c'est uniquement en début d'après-midi en sortant de table, un petit café serré".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu