Politique

Jean-Luc Rigaut, réélu président de la C2A, fait voter une augmentation de mille euros de son indemnité

Par Christophe Tourné, France Bleu Pays de Savoie vendredi 18 avril 2014 à 10:48

Jean-Luc Rigaut, le maire d'Annecy, a été réélu président de la Communauté d'agglomération.
Jean-Luc Rigaut, le maire d'Annecy, a été réélu président de la Communauté d'agglomération. © Maxppp

Jean-Luc Rigaut, le maire d'Annecy, président sortant de la Communauté d'agglomération a retrouvé son siège sans difficulté mais sur fond de polémique : son indemnité a été augmentée de mille euros et passe de 3.400 à 4.400 euros par mois.

Une réélection tranquille

Après les élections municipales, l’heure est aux élections à la présidence des communautés d’agglomération. Cela s'est effectué sans surprise à la C2A, la communauté d'Agglomération d'Annecy ce jeudi soir. Jean-Luc Rigaut é été réélu par  41 voix sur 55 votants. Il reprend donc la tête pour six ans de la C2A, une structure qui regroupe treize communes et plus de 140.000 habitants et qui ne compte plus désormais que 56 élus contre 101 auparavant, conséquence de la réforme des collectivités locales. Jean-Luc Rigaut s’est offert une réélection tranquille. Le candidat d’union du centre et de l’UMP n'avait pas d'adversaire de gauche. Le combat était perdu d’avance dans une agglomération qui penche largement à droite.

Une indemnité augmentée de mille euros

Ce mandat sera compliqué pour Jean Luc Rigaut. Il faudra en effet finaliser quelques grands projets comme celui du centre des congrès, une nouvelle piscine, tout en poursuivant la construction de logements sociaux et cela malgré la diminution des contributions financières de l’État. Jean-Luc Rigaut inquiet pour le porte-monnaie de l’agglomération s’est tout de même octroyé une hausse de 30% de son indemnité de président.  Motif : il a décidé de lâcher dès ce mois-ci son indemnité de conseiller général, poste qu’il quittera en mars prochain en raison de la loi sur le cumul des mandats. Autrement dit, Jean-Luc Rigaut va récupérer à l’agglomération ce qu’il perd en partant du Conseil général. Un tour de passe passe pas très fair play et dénoncé par les élus de gauche. Elle va passer de 3.400 à 4.400 euros par mois a fait remarqué choqué le socialiste Denis Duperthuy.

ELECTION AGGLO ANNECY PAP