Politique

Jean-Marc Pujol élu officiellement maire de Perpignan

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon vendredi 4 avril 2014 à 18:50

Jean-Marc Pujol, happy birthday !
Jean-Marc Pujol, happy birthday ! © Radio France

Le conseil municipal de Perpignan élu dimanche dernier s'est réuni ce vendredi pour procéder à l'élection du maire. Sans surprise Jean-Marc Pujol retrouve son fauteuil, le jour de son anniversaire.

Sans surprise Jean-Marc Pujol a été élu officiellement maire de Perpignan ce vendredi après-midi par le nouveau conseil municipal réuni pour la première fois depuis les élections de dimanche et composé à présent de 43 élus de la liste Pujol et 12 élus du Front National. Une élection très protocolaire : les conseillers municipaux ont pris place dans la salle Arago de la mairie non pas par ordre alphabétique mais par âge. Du plus vieux au plus jeune.Jean-Marc Pujol, en tant que maire sortant a proclamé officiellement les résultats de l'élection de dimanche dernier avant de regagner son fauteuil au milieu des autres conseillers. C'est alors le doyen des conseillers en l'occurence la doyenne, Anne Marie Rappelin, 72 ans élue front nationale qui a présidé la séance le temps de l'élection du maire et des adjoints. A ses côté le secrétaire de séance,  le benjamin des élus, Nicolas Requessens, 24 ans , élu sur la liste Pujol.Chacune des deux listes représentées au conseil a présenté son candidat : Jean-Marc Pujol et Louis Aliot Le vote s'est déroulé par ordre d'apparition sur la liste de chaque candidat, à bulletin secret dans un isoloir. Puis sans surprise Jean-Marc Pujol dont c'est aujourd'hui l'anniveraire (il a 65 ans) a pu enfiler son écharpe de maire et présider la suite du conseil.Les conseillers ont ensuite procédé à l'élection des adjoints, seule l'équipe de Jean-Marc Pujol a présenté une liste de 20 noms : 15 adjoints et 5 maires de quartier.

Les délégations de chacun des adjoints seront attribuées lors du prochain conseil municipal le 16 avril. Une centaine de Perpignanais est venue assister à ce premier conseil municipal sous l'ère Pujol 2.

 

Partager sur :