Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jean-Marie Le Pen hospitalisé en raison d'un "état de fatigue générale", son procès reporté

mercredi 13 juin 2018 à 15:59 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Jean-Marie Le Pen est hospitalisé depuis mardi après-midi dans un établissement près de Paris en raison d'un "état de fatigue générale", a-t-on appris mercredi auprès de son conseiller. L'ex-patron du Front national devait être jugé cet après-midi à Paris pour des propos visant les homosexuels.

Jean-Marie Le Pen dédicace le 1er tome de ses Mémoires "Fils de la Nation" à Paris en mars 2018.
Jean-Marie Le Pen dédicace le 1er tome de ses Mémoires "Fils de la Nation" à Paris en mars 2018. © Maxppp - Vincent Isore

Paris, France

Son entourage parle d'un "état de fatigue générale". Jean-Marie Le Pen est hospitalisé depuis mardi après-midi dans un établissement près de Paris. 

Le cofondateur du Front national, devenu Rassemblement national le 1er juin, devait être jugé ce mercredi après-midi par la 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris mais il ne s'est pas présenté. Le tribunal a accepté la demande de renvoi formulée par son avocat, Frédéric Joachim, et reporté le procès au 3 octobre.
 

Des phrases polémiques

Habitué des prétoires, l'ancien dirigeant politique est cette fois poursuivi pour provocation à la haine ou à la violence et pour injure publique. La justice lui reproche ses propos visant les homosexuels.

En mars 2016, dans son traditionnel "Journal de bord", interview vidéo qu'il publie chaque semaine depuis de nombreuses années, l'ancien président du FN avait fait un rapprochement entre homosexualité et pédophilie. Puis lors de l'hommage au policier tué dans l'attentat des Champs-Élysées en 2017, il avait regretté que l'on rende "plutôt hommage, qu'au policier, à l'homosexuel."

D'après son conseil, cette hospitalisation de dernière minute n'a rien d'opportuniste. Jean-Marie Le Pen ne souhaite pas "se soustraire à l'œuvre de la justice", mais entend au contraire être présent devant ses juges pour pouvoir "dissiper un malentendu sur le sens de ses propos", constitutifs d'une "opinion", a assuré son avocat. Me Joachim a produit à l'audience un certificat d'hospitalisation "en urgence, pour une durée indéterminée".

Hospitalisé au moins jusqu'à lundi

Jean-Marie Le Pen avait déjà été hospitalisé pour une grippe début avril, pendant une semaine. À cette grippe s'était ajoutée une "complication pulmonaire dangereuse", a précisé à l'AFP son conseiller Lorrain de Saint Affrique. "A l'issue d'un examen auprès de son médecin, celui-ci a souhaité garder M. Le Pen en observation quelques jours, au moins jusqu'à lundi", a-t-il précisé. Pour autant "ce n'est pas la même chose" que l'hospitalisation d'avril, a-t-il précisé.

Dimanche à Paris, l'eurodéputé, 89 ans, a participé à cinq heures de dédicaces de ses mémoires a relevé la procureure au procès, pour qui M. Le Pen aurait dû "faire des choix" s'il souhaitait comparaître devant le tribunal.