Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Marie Le Pen va créer sa propre formation politique, "pas concurrente" du FN

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Suspendu de son adhésion au Front national la semaine dernière, le cofondateur du parti d'extrême droite a annoncé ce lundi sa décision de créer un nouveau mouvement. Il assure que ce dernier ne sera pas concurrent du FN, mais rassemblera "les écœurés" du parti.

Jean-Marie Le Pen, le 1er mai dernier lors de la manifestation du FN
Jean-Marie Le Pen, le 1er mai dernier lors de la manifestation du FN © Maxppp

Ce n'est pas "un nouveau parti", mais "une nouvelle formation", qui ne sera "pas concurrente" du Front national : sans préciser vraiment son projet, Jean-Marie Le Pen a annoncé ce lundi soir sur Radio Courtoisie la création d'un nouveau mouvement , pour pallier sa suspension – pour l'instant temporaire – du Front national.

Le président d'honneur du FN (poste duquel il n'a pas été suspendu) explique que par la création de ce mouvement, il entend "rétablir la ligne politique suivie depuis des décennies" par le parti qu'il a co-fondé. Sa formation accueillera, dit-il, des gens "écoeurés par la ligne actuelle" du FN. 

La cible du député européen, c'est avant tout l'un des vice-présidents du parti, Florian Philippot. "J'attends que Marine Le Pen choisisse entre son père et Philippot", a-t-il déclaré , espérant que sa fille "retrouve les chemins de la liberté de pensée" et qu'elle soit "capable de prendre des responsabilités autres que celles suggérées par de mauvais conseillers". 

Le FN a réagi très rapidement, affirmant qu'il s'agissait "d'une non-information". "Ce sera quoi ? L'association des amis de Jean-Marie Le Pen, par Jean-Marie Le Pen , pour Jean-Marie Le Pen, et présidée par Jean-Marie Le Pen ?" a ironisé un responsable du parti. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess