Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jean-Paul Fournier assure qu'après sa rupture avec Yvan Lachaud, la vie continue à la mairie de Nîmes

lundi 20 novembre 2017 à 18:53 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

C'est entouré de tous les élus Les Républicains que Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes, a tenu à faire le point ce lundi. Deux jours après sa rupture avec Yvan Lachaud lors du conseil municipal, il explique que "la vie continue" et qu'il va "poursuivre son programme".

Jean Paul Fournier (au centre)entouré de Franck Proust, son 1er adjoint et de Julien Plantier, psdt du gpe les Républicains
Jean Paul Fournier (au centre)entouré de Franck Proust, son 1er adjoint et de Julien Plantier, psdt du gpe les Républicains © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

C'était samedi matin lors du conseil municipal. Jean-Paul Fournier annonce qu'il retire sa délégation à Yvan Lachaud, l'adjoint aux finances et président (UDI) de la métropole.

Son argument : Yvan Lachaud ne défend pas assez l’intérêt des Nîmois. Ce qui a fait déborder le vase selon lui, c'est la taxe que la métropole veut faire payer à Nîmes dans le cadre du transfert des zones d'activités économiques.

"Taxer la ville comme il l'a taxée, ce n'est pas normal. C'est 300.000 euros, à terme c'est 6 millions d'euros. Donc 6 millions d'euros, c'est une école, c'est un gymnase... C'est quand même beaucoup."

"Nîmes qui est la ville centre est laissée de côté"

Pour Jean-Paul Fournier, la rupture avec Yvan Lachaud couvait depuis longtemps. Elle est désormais consommée. Une situation qui ne change rien au fonctionnement de la majorité municipale. "La vie continue", dit-il. Et d'ajouter qu'il compte bien poursuivre le programme engagé avec sa majorité. Y compris avec les élus UDI qui le souhaiteront.

"Moi, je suis tout à fait ouvert à l'UDI. L'UDI est un partenaire important, je suis en désaccord avec Yvan Lachaud, je ne suis pas en désaccord avec l'ensemble des élus UDI."

Jean Paul Fournier n'en veut pas aux autres élus UDI

Si les quatre élus UDI qui sont adjoints démissionnent, ils seront remplacés par des conseillers de la majorité. Quant à savoir si cet épisode peut avoir un impact sur la position qu'il adoptera au moment des prochaines municipales en 2020, Jean-Paul Fournier affirme qu'il n'a toujours pas pris de décision.