Politique

Jean-Paul Fournier prêt à retrouver son fauteuil de maire de Nîmes

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère vendredi 30 décembre 2016 à 1:47 Mis à jour le vendredi 30 décembre 2016 à 11:01

Jean-Paul Fournier, sénateur-maire LR de Nîmes
Jean-Paul Fournier, sénateur-maire LR de Nîmes © Maxppp - xxx

Après près de six mois d'absence, un quadruple pontage et des suites post-opératoires compliquées, le sénateur Les Républicains est prêt à retrouver son fauteuil de maire de Nîmes. Un retour qui sera effectif en début de semaine prochaine.

Jean-Paul Fournier à nouveau aux commandes de la ville de Nîmes. Après près de six mois d'absence, le sénateur-maire Les Républicains confirme qu'il retrouvera son bureau d'édile de la capitale gardoise la semaine prochaine, au tout début de la nouvelle année.

Au lendemain du 14 juillet, Jean-Paul Fournier se plaint d'une douleur au bras gauche. Entré à la clinique Les Franciscaines pour un simple examen, il frise l'infarctus. Résultat, un quadruple pontage coronarien et une insuffisance respiratoire très compliquée à réguler.

Un bon dernier bilan cardiaque

Six mois après, les médecins ont autorisé Jean-Paul Fournier à reprendre ses activités. Mais à quel rythme ? Car la mairie de Nîmes, c'est du 7h-21h non-stop et l'homme devra se refréner. Difficile, car à peine son état stabilisé, il piaffe d'impatience.

Deux jours par semaine, sa garde rapprochée se rend déjà à son domicile pour examiner avec lui les grands dossiers. Depuis un mois, il vient en mairie au même rythme.

Jean-Paul Fournier devra changer de braquet, alertent ses médecins

Il a cessé le vélo pour se mettre à la marche pied : 2,5 kilomètres chaque jour, un train de sénateur. C'est d'ailleurs la fonction qu'il devrait quitter prochainement pour se consacrer exclusivement à Nîmes.

Le récit de Ludovic Labastrou

Marc Taulelle, adjoint et médecin de Jeaqn-Paul Fournier