Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jean Pierre Chevènement sur ses terres pour une séance de dédicaces

dimanche 30 octobre 2016 à 7:00 Par Hugo Flotat-Talon, France Bleu Belfort-Montbéliard

L'ancien ministre, élu du Territoire de Belfort pendant près de quarante ans et maire de Belfort de 1983 à 2007 était à Belfort ce samedi 29 octobre. Jean-Pierre Chevènement avait réservé la première séance de dédicaces de son livre « Un défi de civilisation » à sa ville natale.

Jean-Pierre Chevènement a signé des livres à d'anciens proches, des électeurs de gauche mais aussi des jeunes ou des électeurs de droite.
Jean-Pierre Chevènement a signé des livres à d'anciens proches, des électeurs de gauche mais aussi des jeunes ou des électeurs de droite. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Belfort, France

Il a été maire de Belfort de 1983 à 2007, mais aussi sénateur du département de 2008 à 2014 et fondateur du MRC (Mouvement Républicain et Citoyen). Jean-Pierre Chevènement, 77 ans, qui fut aussi plusieurs fois ministre et est depuis peu à la présidence de la fondation pour l'Islam de France, est revenu à Belfort ce samedi pour une séance de dédicaces. Son livre « Un défi de civilisation » évoque les attentats, la fracture de la société française, la globalisation et propose des pistes de réflexions pour l'avenir. Et c'est sur ses terres que l'ancien maire souhaitait en premier y apposer sa signature.

"J'ai été 40 ans élu du Territoire, je n'oublie pas"

En arrivant à la Fnac de Belfort ce samedi, Jean-Pierre Chevènement est en terrain connu. Il tutoie beaucoup de ceux qui sont dans la file d'attente, sourit en revoyant certains têtes. On lui demande une signature pour l'actuel président de la chambre des métiers, Paul Grosjean. Jean-Pierre Chevènement rit : "C'est le premier qui m'a déversé du fumier sur mes escaliers. Mais je lui en veut pas du tout hein", glisse-t-il.

"Belfort me rappelle énormément de souvenirs" - Jean-Pierre Chevènement

Dans la longue file d'attente qui ne désemplie, il y a d'anciens colistiers, des proches, des militants de gauche. "Pour moi le fait qu'ils reviennent c'est très important qu'il revienne, il n'a pas oublié qu'il doit en partie sa carrière politique aux électeurs belfortains", estime Yves Olivier. "Il a fait beaucoup pour la ville quand même, il ne faut pas l'oublier", estime François Debouchage. Jean-Pierre Chevènement glisse un mot personnel à chacun, prend des nouvelles de ceux dont il était le plus proche. L'ancien maire signe aussi des livres à des plus jeunes qui ne l'ont pas connu en fonction dans la cité du Lion. Des électeurs des Républicains sont aussi présents. "Peu m'importe les orientations politiques, Mitterand a aussi été mon président. Ce qui m'intéresse, c'est ce qui est fait pour la France et Jean-Pierre Chevènement est une grand figure", conclue Alain François, livre sous le bras.

Avant de partir Jean-Pierre Chevènement a assuré qu'il reviendrait à Belfort avant la fin de l'année. - Radio France
Avant de partir Jean-Pierre Chevènement a assuré qu'il reviendrait à Belfort avant la fin de l'année. © Radio France - Hugo Flotat-Talon