Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Jean-Pierre Raffarin annonce son soutien à la liste LREM pour les élections européennes

mardi 5 mars 2019 à 7:36 Par Fanny Bouvard, France Bleu Poitou et France Bleu

Ça n'est pas vraiment une surprise mais c'est maintenant officiel. Jean-Pierre Raffarin ne soutiendra pas Les Républicains pour les élections européennes. L'ancien Premier ministre poitevin l'a annoncé lundi dans la soirée.

Illustration : Jean-Pierre Raffarin en juin 2017, au siège parisien des Républicains
Illustration : Jean-Pierre Raffarin en juin 2017, au siège parisien des Républicains © Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium

Poitiers, France

"C'est le projet du président que je soutiendrai sans aucune hésitation". Les mots de Jean-Pierre Raffarin ce lundi 4 mars dans Le Figaro sont très clairs. L'ancien Premier ministre et sénateur poitevin estime que le programme d'Emmanuel Macron est pour l'instant "le plus abouti". Il le soutient donc pour les élections européennes du 26 mai prochain.

"J'adhère au constat à la vision et au projet", détaille Jean-Pierre Raffarin. Toujours membre des Républicains, il précise qu'il ne s'agit pas "d'un engagement de politique intérieure" et que son soutien vise surtout à ne pas affaiblir Emmanuel Macron face à "la menace de "destruction qui pèse sur l'Union Européenne".

Une certaine proximité avec Emmanuel Macron  

L'annonce de Jean-Pierre Raffarin intervient quand même après que le président de Les Républicains, Laurent Wauquiez, lui a demandé ce week-end, de faire "connaître (sa) position sur la campagne des européennes".  Et depuis plusieurs mois, Jean-Pierre Raffarin, confondateur de l'UMP, est réputé de plus en plus proche d'Emmanuel Macron.