Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jean-Pierre Taite, le patron des Républicains dans la Loire, chute lourdement à vélo

samedi 26 mai 2018 à 20:02 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

Jean-Pierre Taite est également maire de Feurs (Loire) et Vice-président à l'agriculture à la région Auvergne-Rhône Alpes. Vendredi soir, il a fait une lourde chute à vélo qui l'immobilisera pendant plusieurs semaines.

Jean-Pierre Taite ici à vélo lors d'un défi ASSE Coeur Vert avec Roland Romeyer.
Jean-Pierre Taite ici à vélo lors d'un défi ASSE Coeur Vert avec Roland Romeyer. © Maxppp - maxppp

Feurs, France

Le patron des Républicains dans la Loire Jean-Pierre Taite a fait une lourde chute à vélo vendredi soir sur une route située en périphérie de Roanne. Le maire de Feurs et conseiller régional est un passionné de cyclisme. Il a été hospitalisé à Roanne et opéré d'une fracture du bassin dans la nuit. Une information de nos confrères du Pays roannais confirmée par Hervé Maître son directeur de cabinet à la mairie de Feurs. 

La route était mouillée, l'élu roulait selon ses dires "à environ 50 km/h". D'après son directeur de cabinet, "il se dit chanceux que la tête n'ait pas touché le sol, car même avec le casque, cela aurait pu être plus grave". Il devrait maintenant être alité pendant au moins trois semaines. Si à la mairie de Feurs, il sera aisément suppléé par ses adjoints, son entourage se veut plus pessimiste sur les conséquences liées à son absence en tant que vice-président en charge de l'agriculture à la Région.