Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

JO 2024 : le député des Bouches-du-Rhône Mohamed Laqhila demande l'intégration du karaté

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Le député Modem a écrit une lettre ouverte au comité d'organisation des JO de Paris 2024.

Le député Modem Mohamed Laqhila
Le député Modem Mohamed Laqhila © Maxppp -

Aix-en-Provence, France

Invité de France Bleu Provence matin, Mohamed Laqhila a annoncé qu'il avait écrit une lettre ouverte à Tony Estanguet président du comité d'organisation des JO 2024 pour l'intégration du karaté, "alors que le Comité d'organisation de Tokyo 2020 a proposé l'ajout au programme des Jeux olympiques de 2020 les cinq sports suivants : baseball, Skateboard, Escalade sportive, Surf et Karaté" expliqué le député Modem des Bouches-du-Rhône.

Dans sa lettre, le parlementaire, qui pratique le karaté, explique que "ce sport compte 100 millions de fans répartis dans 194 fédérations nationales à travers le monde" et que "cette discipline touche une large partie de notre société et de nos jeunes. Elle compte plus de 255 000 athlètes dont 130 000 jeunes de moins de 18 ans, affiliés en France dans plus de 5 000 clubs". 

Mohamed Laqhila qui a expliqué sur France Bleu Provence qu'il entendait "tout faire" pour que cette discipline soit inscrite aux JO 2024, a souligné que la France "a remporté 15 titres mondiaux lors des quatre derniers championnats du monde" et que "le karaté peut rapporter de nombreuses médailles à la délégation française".

"Une attitude irresponsable de la CGT" (Mohamed Laqhila)

Mohamed Laqhila a également expliqué qu'il irait "jusqu'au bout" dans le conflit qui l'oppose à la CGT après un meeting de La République en marche perturbé par des syndicalistes, à Gardanne en mars 2019.  Le député avait porté plainte et réclamé la dissolution de la CGT. "Ils ont fait preuve de violences. Ils ont cassé du matériel. Ils ont évacué une salle où il y avait des enfants et des personnes âgées. Ils sont venus faire pression devant ma permanence à 200" a répété le député Modem. "Il va falloir sanctionner des gens qui ne respectent pas la loi".

"Je suis en mesure de rassembler" (Mohamed Laqhila)

Mohamed Laqhila est également candidat à la candidature pour les élections municipales à Aix-en-Provence alors qu'Anne-Laurence Petel, députée LREM d'Aix l'est également. "Je suis en mesure aujourd'hui de rassembler très largement au-delà des étiquettes, en excluant les extrêmes" a estimé le parlementaire. 

Mohamed Laqhila sur France Bleu Provence matin