Politique

Johanna Rolland, maire de Nantes, veut des caméras de vidéo-protection dans chacun des onze quartiers de la ville

Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan mardi 5 septembre 2017 à 17:51

Exemple de caméra de vidéo-protection installée sur le domaine public (photo d'illustration).
Exemple de caméra de vidéo-protection installée sur le domaine public (photo d'illustration). © Maxppp -

Des caméras de vidéo-protection feront leur apparition dans chacun des onze quartiers de Nantes. Le maire Johanna Rolland l'a annoncé ce mardi. Leur installation est prévue pour l'année prochaine.

Des caméras de vidéo-protection sur l'espace public à Nantes, cela fait des mois qu'on en parle. En mars 2017, Johanna Rolland annonçait réfléchir à la mise en place d'un centre de supervision urbaine. L'élue évoquait "la perspective de 200 caméras sur Nantes" (lire l'article en cliquant sur ces mots en bleu).

Aujourd'hui, Johanna Rolland va plus loin et explique que les caméras ne seront pas installées uniquement dans le centre ville, mais un peu partout dans les différents quartiers de la Cité des Ducs :

Dans chacun des onze quartiers de Nantes il y aura un repérage pour savoir où les caméras de vidéo-protection pourraient être utiles" - Johanna Rolland

L'édile explique son choix par un souci d'égalité :

Les habitants des onze quartiers de Nantes ont droit à la même attention en matière de sécurité" - Johanna Rolland

Le sujet des caméras de vidéo-protection à Nantes est un vieux serpent de mer. Le conseiller régional Franck Louvrier avait relancé la demande de caméras dans la ville, en octobre 2016, après le meurtre de Romain Barré.

La vidéo-protection arrivera à Nantes l'année prochaine. Une source bien informée précise que ce sera au mois de septembre 2018.

Interview de Johanna Rolland sur la vidéo-protection