Politique

Joué-les-Tours : Frédéric Augis à la tête de la mairie

Par Fanny Bouvard, France Bleu Touraine lundi 7 avril 2014 à 11:45

Frédéric Augis, élu par le nouveau conseil municipal.
Frédéric Augis, élu par le nouveau conseil municipal. © Radio France - Fanny Bouvard

Ce dimanche, devant plus de 300 Jocondiens réunis dans la salle du conseil municipal, Frédéric Augis a officiellement reçu son écharpe de maire.

La salle du conseil municipal est pleine à craquer, pourtant l'ambiance est studieuse . La séance commence sans éclats de joien ni applaudissements quand arrivent les 29 conseillers de droite . Après 19 ans à la tête de la deuxième ville du département, le socialiste Philippe Le Breton prend la parole, cérémonieux. 

"Je remercie tous ceux qui m'ont apporté leur confiance et félicite la liste de Frédéric Augis."

Les élus de gauche restent discrets. D'ailleurs, pas sûr que le maire sortant garde son poste d'opposant.

Philippe Le Breton.

C'est l'intervention de Véronique Péan , l'une des deux élus frontistes, qui fait monter le ton dans le public. Les invectives fusent mais cette dernière tirade de campagne n'empêche pas le bon déroulement du vote et l'élection, sans surprise, de Frédéric Augis. La salle applaudit à tout rompre.

La salle du conseil municipal pleine à craquer. - Radio France
La salle du conseil municipal pleine à craquer. © Radio France - Fanny Bouvard

"Dès demain nous allons pouvoir passer à l'action."

Ambiance studieuse au premier conseil municipal.

Le maire UMP entame son premier discours. Une nouvelle ère commence à Joué-les-Tours. "Je tiens à remercier les Jocondiens, mes conseillers mais aussi Philippe Le Breton pour son travail." Après trois mandats dans l'opposition, la droite passe aux commandes et entre en action dès ce lundi matin. Premiers dossiers sur le bureau des élus : l'emploi , les rythmes scolaires mais aussi l'affaire du tract diffusé quelques jours avant le second tour , portant les couleurs de la liste de Frédéric Augis et évoquant la diffusion de la théorie du genre à l'école maternelle de la Blotterie. "Je vais porter plainte, je l'ai déjà dit. La justice doit identifier les auteurs de ce tract ," a réaffirmé Frédéric Augis, après son élection. 

Frédéric Augis, l'invité de Bleu Matin