Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Elections 2017 : journal de campagne

Journal de campagne | J-24 : une plainte pour Marine Le Pen, François Fillon "affiché" par les internautes

jeudi 30 mars 2017 à 18:32 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le 23 avril, soit dans 25 jours. Pendant cette dernière ligne droite, France Bleu vous présente l'essentiel de la campagne dans un journal de bord quotidien. Aujourd'hui, l'affiche de Fillon détournée, le "plan Marshall" agricole de Macron.

L'affiche de campagne de François Fillon a été largement détournée par les internautes.
L'affiche de campagne de François Fillon a été largement détournée par les internautes. - Twitter

Que s'est-il passé ces dernières heures dans la course à l'Élysée ? Le journal de campagne de France Bleu sera là chaque jour pour vous en livrer l'essentiel. Ce carnet de bord se poursuit ce jeudi avec un nouveau surnom pour Emmanuel Macron, des internautes qui détournent l'affiche de campagne de François Fillon et un dépôt de plainte à venir pour Marine Le Pen.

  - Aucun(e)
-

Emmanuel Hollande, ex-banquier d'affaires" - François Fillon

Le candidat Les Républicains, invité de la matinale de RTL, s'est amusé à rebaptiser Emmanuel Macron durant toute l'émission. L'objectif de la manœuvre : souligner la continuité supposée du leader d'En Marche! avec le Président sortant. "La méthode qui consiste à vouloir faire plaisir à tous les électeurs, à dire un petit mot pour les uns et un petit mot pour les autres, c'est la façon la plus ancienne et la plus vieille de faire de la politique", a déploré François Fillon, qui s'est dit par ailleurs prêt à discuter avec Manuel Valls. "Le pays est dans une situation très grave et tous ceux qui ont le courage de vouloir le redresser doivent pouvoir parler ensemble", a-t-il expliqué.

  - Aucun(e)
-

La proposition du jour est signée Emmanuel Macron, qui a réitéré le souhait, ce jeudi, d'investir 5 milliards d'euros dans un "plan Marshall" agricole.

Comme sept des onze candidats, le patron d'En Marche! passait son grand oral devant les agriculteurs réunis à Paris à l'occasion du 71e congrès de la FNSEA. Ces 5 milliards seraient destinés à "aider les agriculteurs à mieux s'équiper" et à moderniser leurs exploitations. Une proposition que partage Benoît Hamon, au nom de la "transition agricole". Les candidats ont tous évoqué le déséquilibre qui existe entre producteurs et distributeurs, avec des solutions divergentes pour tenter d'y mettre fin : encadrement des négociations par la loi pour François Fillon, fixation de prix minimums garantis pour Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, etc.

  - Aucun(e)
-

2

Le ralliement de Valls à Macron ne passe pas chez bon nombre de socialistes. À commencer par Sylvie Lyons-Noguier, militante originaire de Marseille, qui réclame que le parti lui rembourse les 2€ déboursés lors de la primaire. La charte signée par les candidats, qui stipulait que les vaincus devaient soutenir le vainqueur, n'est pas respectée, déplore-t-elle. "Soit ils sont sanctionnés, soit on me rembourse mes 2 euros !", écrit Sylvie, dont le post a été partagé plus de 300 fois sur Facebook.

  - Aucun(e)
-

"Diffamation", a dénoncé Marine Le Pen ce jeudi matin sur M6. La présidente du Front national a annoncé qu'elle allait porter plainte contre le journal Le Monde, "dirigé par monsieur Bergé (ndlr : Pierre Bergé est président du conseil de surveillance du Monde) qui est en même temps un soutien de monsieur Macron". En cause : un article paru mercredi, qui évoquait des documents récupérés par les enquêteurs dans le cadre de l'affaire des assistants parlementaires du FN au Parlement européen.

  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-

Elle était facile. L'affiche de campagne de François Fillon, dévoilée mercredi, a été immédiatement détournée par les internautes. Les plus déchaînés d'entre eux ont même appelé à un piratage méthodique de la stratégie de communication du candidat Les Républicains.

  - Aucun(e)
-

Et la planète ?! L'environnement n'est pas souvent évoqué dans cette campagne. À Perpignan, des écoliers participent activement à l'embellissement leur quartier et sont sensibilisés au tri, au recyclage et à l'image que renvoie leur quartier. Dernière activité en date : une "chasse aux déchets" suivie ce jeudi d'une visite de l'usine locale de traitement des déchets.

Découvrir le reportage de France Bleu Roussillon