Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Elections 2017 : journal de campagne

Journal de campagne | J-29 : François Fillon accueilli par des œufs, Marine Le Pen taclée sur les droits des femmes

samedi 25 mars 2017 à 19:33 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le 23 avril, soit dans 29 jours. Pendant cette dernière ligne droite, France Bleu vous présente l'essentiel de la campagne dans un journal de bord quotidien. Aujourd'hui, accueil tendu pour Fillon et Le Pen taxée de "féministe fictive".

Accueil houleux pour François Fillon dans une exploitation du Pays basque
Accueil houleux pour François Fillon dans une exploitation du Pays basque © Reuters -

Que s'est-il passé ces dernières heures dans la course à l'Élysée ? Le journal de campagne de France Bleu sera là chaque jour pour vous en livrer l'essentiel. Ce carnet de bord se poursuit ce samedi avec François Fillon visé par des œufs lors d'une visite et Marine Le Pen tancée par la ministre des Droits des Femmes.

  - Radio France
© Radio France -

François Fillon a reçu un accueil mouvementé ce samedi matin au Pays basque. Le candidat à la présidentielle du parti Les Républicains avait rendez-vous en fin de matinée à Cambo-les-Bains pour rencontrer des agriculteurs. Une cinquantaine de militants l'ont accueilli avec un concert de casseroles et aux cris de "Fillon en prison". Certains lui ont même lancé des œufs.

"Plus ils manifesteront, plus les Français me soutiendront", a commenté, imperturbable, l'ancien Premier ministre. Même séquence... lorsque François Fillon a quitté la table ronde. Une visite qui intervient alors qu'un nouvel épisode s'ajoute après les costumes de luxe : François Fillon s'est fait offrir en 2009, quand il était Premier ministre, une montre de plus de 10.000 euros par un homme d'affaires italo-suisse, Pablo Victor Dana, qui a déclaré vendredi à franceinfo qu'il s'agissait d'un cadeau "absolument désintéressé". Le candidat de la droite préfère visiblement en sourire.

De soin côté, le candidat socialiste, Benoît Hamon, s'est plaint, lors d'une visite au Salon du Livre, de la tournure actuelle de la campagne présidentielle. "J'aimerais bien que la campagne présidentielle quitte la rubrique polar si c'était possible et qu'on se consacre à des choses un peu plus sérieuses", a-t-il déclaré.

  - Radio France
© Radio France -

Marine Le Pen a quand même une attraction fatale pour les régimes nationalistes et les présidents brutaux, et en particulier ceux qui sont brutaux avec les femmes"

— Laurence Rossignol, ministre des Droits des Femmes

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, a taclé la candidate du FN à la présidentielle Marine Le Pen à propos de la rencontre entre le président russe Vladimir Poutine : "Marine Le Pen essaie de jouer sur le fait qu'elle est la femme candidate dans cette élection présidentielle et donc d'un certain point de vue de faire un petit clin d’œil aux femmes" mais "elle est allée saluer et apporter (...) sa sympathie à un président qui vient de signer une loi qui dépénalise les violences intrafamiliales, donc les violences faites aux femmes". Avant d'ajouter : "Les compliments qu'elle fait régulièrement à l'égard de Donald Trump dont les propos sexistes sont connus sur toute la planète nous amènent quand même à dire que Marine Le Pen est une féministe fictive. Elle n'est pas une féministe, elle est juste dans une période électorale où elle essaie de séduire les femmes".

  - Radio France
© Radio France -

Jean-Luc Mélenchon a participé avec des syndicalistes CGT à une action de blocage d'un restaurant McDonald's à Paris, pour protester contre la "rapacité" et la "cupidité" des multinationales et plaider pour une "harmonisation fiscale" européenne. Le candidat de La France insoumise prône une "relocalisation des profits" du géant américain, visé pour une plainte pour blanchiment de fraude fiscale et abus de biens sociaux.

  - Radio France
© Radio France -

C'est rare pour être souligné dans la campagne d'Emmanuel Macron. Le candidat d'En Marche actuellement à La Réunion pour 48 heures de visite n'a pas fait salle comble pour son meeting avec des rangs clairsemés.

Emmanuel Macron en meeting à Saint-Denis après une journée de visite à La Réunion - Reuters
Emmanuel Macron en meeting à Saint-Denis après une journée de visite à La Réunion © Reuters -
  - Radio France
© Radio France -

Les vignerons du Midi se rappellent au souvenir des candidats à la présidentielle. De 1.500 à 4.000 vignerons, selon les sources, ont manifesté samedi à Narbonne pour interpeller les candidats à la présidentielle et réclamer la fin de la "concurrence déloyale" des vins espagnols. La manifestation s'est dispersée dans le calme en fin d'après-midi mais, quelques heures plus tard, quelques dizaines de viticulteurs ont saccagé le rayon vin d'un supermarché à l'entrée sud de Narbonne, après en avoir barré l'accès avec des pneus brûlés.