Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Journée de deuil national : une minute de silence observée partout dans le Poitou

-
Par , France Bleu Poitou

Dans la Vienne et les Deux-Sèvres, les administrations ont suivi la demande de Matignon pour cette journée de deuil national suite au décès de Jacques Chirac.

Drapeaux en berne au département de la Vienne.
Drapeaux en berne au département de la Vienne. - Bruno BELIN

Département Vienne, France

Suite au décès de Jacques Chirac, le 26 septembre, ce lundi est une journée de deuil national. Alors que l'ancien président de la République est exhumé au cimetière du Montparnasse après une cérémonie aux Invalides et une messe à l'église Saint-Sulpice de Paris, les administrations publiques sont invitées à lui rendre hommage partout en France. 

Une minute de silence à 15h

A 15h précises, les agents des administrations ont observé une minute de silence.  Dans la Vienne, les employés se sont rejoint devant la Préfecture de Poitiers. 

Du côté des Deux-Sèvres, la minute de silence a été respectée dans la cour d'honneur de la préfecture. 

Cette minute de silence a également été respectée dans les écoles, où certains enseignants ont choisi de faire un cours sur l'ancien président de la République à leurs élèves. 

Drapeaux en berne

Les drapeaux français sont en berne pour la journée, comme c'est de coutume pour un deuil national. 

Comme il s'agit d'un ancien président de la République, les étendards militaires sont également abaissés : dans le Poitou, c'est le cas au RICM de Poitiers et au neuvième BIMA d'Aboville. 

Un registre peu rempli

A la mairie de Poitiers, un registre de condoléances a été mis à disposition des citoyens qui voudraient témoigner leur hommage par écrit à l'ancien président. Mais pour le moment, une seule personne est venue écrire dedans. 

Le registre de condoléances ne se remplit pas vraiment à la mairie de Poitiers.  - Radio France
Le registre de condoléances ne se remplit pas vraiment à la mairie de Poitiers. © Radio France - Anne Treguer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu