Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Journée de mobilisation à Perpignan pour soutenir les responsables catalans emprisonnés

mardi 30 octobre 2018 à 20:28 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon

Plusieurs centaines de personnes ont participé ce mardi à une journée de mobilisation à Perpignan pour réclamer la libération des prisonniers catalans. Une manifestation qui coïncidait aussi avec le premier anniversaire de la suspension du statut d'autonomie de la Catalogne en octobre 2017.

Carles Puigdemont a adressé un message aux participants installés place de la Victoire
Carles Puigdemont a adressé un message aux participants installés place de la Victoire © Radio France - Sébastien Berriot

Perpignan, France

Catalans du sud et du nord se sont donnés rendez-vous ce mardi toute la journée au pied du Castillet à Perpignan. Une grande diada organisée par le Comité de Solidaritat Catalana pour commémorer un triste anniversaire pour les indépendantistes : la mise en œuvre il y a un an de l'article 155 de la constitution espagnole qui avait conduit à la suspension du statut d'autonomie de la Catalogne.

Solidarité avec les prisonniers

Si aujourd'hui, ce statut a été rétabli, le combat est loin d'être terminé, avec une revendication principale qui était au coeur de cette journée : la libération des neuf responsables catalans toujours emprisonnés et qui attendent leur procès prévu en 2019.

Des rubans jaunes partout

Pour l'occasion, le centre-ville de Perpignan autour du Castillet avait été recouvert des fameux rubans jaunes qui symbolisent la mobilisation sur les prisonniers.

Plusieurs centaines des personnes ont assisté aux débats, concerts et aux prises de parole qui se sont succédées. Plusieurs membres des familles de prisonniers se sont exprimés, mais aussi Carles Puigdemont, l'ancien président catalan qui a adressé un message vidéo aux participants depuis la Belgique où il est en exil. La présidente de  la puissante association indépendantiste ANC (assemblée nationale catalane) était également présente.

"Le procès des dirigeants catalans qui aura lieu à Madrid est un procès politique qui est inacceptable dans une Europe du 21 ième siècle soit disant démocratique." (Elisenda Paluzie, présidente de l'ANC)

Rendez-vous devant la prison de Figueras

Dans la soirée, une partie des personnes mobilisées pendant cette diada perpignanaise  est partie en convoi vers la ville de Figueras où un rassemblement était organisé devant la prison de Puig de les Basses. C'est dans ce centre pénitentiaire qu'une partie des responsables catalans est détenue.

A la mi-journée, certains indépendantistes ont également organisé une opération escargot sur l'autoroute A9 entre la barrière de péage du Boulou et la frontière du Perthus.

Le nouveau consul d'Espagne s'installe

Hasard du calendrier, pendant que se déroulait cette "Diada Solidaria", à quelques centaines de mètres de là, le nouveau consul d'Espagne à Perpignan, lui, prenait ses fonctions. Jose Maria Rodriguez Coso qui  arrive de Dublin où il était ambassadeur a rappelé au micro de France Bleu Roussillon qu'il n'était "évidemment pas indépendantiste", mais qu'il se considérait aussi comme le consul des indépendantistes. Le diplomate s'est dit ouvert au dialogue, mais dans le respect de la loi.

Elisenda Paluzie, nouvelle présidente de la puissante association indépendantiste ANC