Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Voiron : "Nous sommes en partie bloqués à cause des bisbilles internes à la Métropole de Grenoble"

-
Par , France Bleu Isère

Le retard dans la constitution de l'exécutif à la tête de la Métropole de Grenoble a des conséquences sur le fonctionnement de certaines instances, déplore le maire de Voiron. Julien Polat était l'invité de France Bleu Isère ce vendredi à 7h45.

Julien Polat.
Julien Polat. © Radio France - Benjamin Bourgine

France Beu Isère : La Métropole de Grenoble est placée en alerte renforcée. Voiron n'est pas dans le périmètre mais des mesures plus restrictives sont-elles prévues dans votre ville?

Julien Polat, maire de Voiron : Les mesures ont déjà été considérablement renforcées depuis quelques semaines dans la mesure où les jauges d'accueil dans les salles ont clairement diminué. Tout le monde - associations, collectivités - fait le preuve de beaucoup de responsabilité et de rigueur dans l'application du protocole. Je crois que les particuliers, pour la plupart d'entre eux, font aussi des efforts donc j'espère qu'on pourra en rester là. Je suis résolument au côté de nos restaurateurs, de nos cafetiers, et je pense qu'il serait insupportable pour eux d'être confrontés à une nouvelle période de fermeture. Je ne pourrai pas la soutenir .

Comment faites-vous par exemple au Grand Angle qui peut accueillir jusqu'à 1.700 personnes assises et 2.400 debout ?

Pour le moment le Grand Angle est en travaux donc nous ne sommes pas concernés, on n'accueille plus personne aujourd'hui. Sinon on limite la jauge à la hauteur de ce que la réglementation prévoit ; il n'y a pas de contestation de ce principe .

Craignez-vous un blocage de la Métropole de Grenoble après la réélection de justesse du président Christophe Ferrari et la forte opposition des écologistes? 

Ce n'est pas que je crains un blocage, c'est que j'observe ce blocage! Ce que je crains, et ce sur quoi je tire la sonnette d'alarme, c'est que les effets négatifs de ce blocage institutionnel de la Métro ne dépassent le seul périmètre de la Métro. Il faudrait que les gens prennent bien conscience de cela. Si ça ne concernait que le périmètre de la Métropole et que les élus de la Métropole étaient les artisans de leur propre malheur... À la limite ça les regarde. Sauf que l'absence de capacité de la Métro à désigner ses représentants pour tout un tas d'autres organismes entraîne le blocage de ces autres organismes.  

Ça peut concerner autant le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) qui ne peut pas voir ses instances renouvelées et qui va peut-être être en difficulté pour voter son budget, ça concerne le syndicat des mobilités le SMMAG. Cela concerne l'établissement public foncier local dont on a besoin pour un certain nombre de grands projets d'aménagement à l'échelle de tout le sud du département, ça déteint également sur le schéma de cohérence territoriale (le SCOT), qui est un outil d'aménagement majeur... Ces bisbilles internes à la Métropole finissent par avoir un rejaillissement sur nous qui sommes bloqués aussi en partie à cause de cela. C'est profondément grave, qui plus-est en période de crise où les collectivités devraient être motrices pour que les acteurs économiques aient des projets, des chantiers à mettre en œuvre.

Soyez plus concret...  quelle conséquences cela peut avoir pour le fonctionnement du Syndicat des mobilités de l'aire grenobloise (SMMAG) dont le Voironnais fait partie?

Les instances du SMMAG pour l'instant n'ont tout simplement  pas été renouvelées. Dans la mesure où la Métropole n'est pas capable de désigner de nouveaux représentants, on observe un prolongement des anciens responsable du SMMAG. Par exemple Jean-Paul Bret, qui était président du Pays Voironnais jusqu'en mars, est toujours vice-président du SMMAG alors même qu'il n'a plus aucune attache élective dans un territoire.  Et si le SMMAG devait voter son budget il serait dans l'incapacité de le faire faute d'instances renouvelées! Comment voulez-vous que l'on puisse conduire des politiques majeures - avec des syndicats qui sont aujourd'hui très puissants -  si les instances sont paralysées parce qu'elles sont encore composées par des élus qui en fait ne le sont plus... Simplement parce que la Métropole ne peut pas désigner ses représentants! L'impact est considérable et c'est inadmissible en cette période.

Vous n'avez pas réussi à être élu vous à la tête du de votre intercommunalité, le Pays Voironnais. Dans la métropole grenobloise le candidat grenoblois Yann Mongaburu n'a pas été élu.  Est-ce le signe d'une défiance des petites communes par rapport à la ville centre ?

Traditionnellement les petits se méfient des gros. C'est une chose. Mais si je m'autorise moi à m'exprimer sur ce sujet alors que je suis élu d'un territoire voisin de la Métropole, c'est précisément parce que j'estime qu'on peut établir un certain parallèle. J'ai moi aussi été ,battu à la présidence de mon intercommunalité à deux voix près. J'aurais pu moi aussi faire un caprice, estimer qu'il était anormal que le maire de Voiron ne soit pas président de sa communauté d'agglomération. J'aurais pu dire "je veux tout bloquer, je ne travaillerai pas avec le président"... Sauf que, accessoirement, il y a  quelque chose qu'on appelle la démocratie!  Christophe Ferreira a été élu président de la Métropole grenobloise par le soutien de 41 maires sur 49. Bruno Cattin dans le Pays Voironnais a été élu face à moi avec deux voix d'avance... c'est une marge courte, mais c'est la démocratie qui décide. Je le respecte et je me mets au service de mon territoire. Les habitants m'ont désigné pour ça et je coopère dans le sens de l'intérêt général. Je n'ai pas le droit de tout bloquer.

Serez-vous candidat aux régionales ou aux départementales en 2021 ?

Je suis conseiller départemental au côté de Jean-Pierre barbier avec une majorité départementale qui a un bilan que je juge extrêmement positif...

Donc vous repartez ?

... donc je repars auprès de Jean-Pierre barbier pour que le département continue d'avancer.

Et les régionales ? 

One ne peut pas être candidat aux élections départementales en même temps qu'aux régionales. Donc si je suis candidat aux départementales c'est que je ne serai pas candidat aux régionales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess