Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Julien Terrier, membre de (l'ex ?) délégation nationale des gilets jaunes, n'a pas reçu d'invitation pour Matignon

lundi 3 décembre 2018 à 19:16 Par Élisa Montagnat, France Bleu Isère

Julien Terrier, porte parole isérois du mouvement des gilets jaunes et membre de la délégation des huit représentants nationaux désignés le 26 novembre, n'a pas été invité à Matignon mardi.

Julien Terrier dans les studios de France Bleu Isère le 16 novembre dernier
Julien Terrier dans les studios de France Bleu Isère le 16 novembre dernier © Radio France - Margaux Sieffert

Grenoble, France

Edouard Philippe l'a annoncé lundi matin : il recevra, mardi après-midi, un collectif de gilets jaunes. 

Pourtant, Julien Terrier, membre de la délégation des huit représentants nationaux désignés le 26 novembre, n'a pas été invité, contrairement à vendredi dernier où il avait reçu un SMS de la secrétaire du premier ministre 48h à l'avance. Il avait alors choisi de ne pas se rendre à Matignon : "Je l'avais recontacté pour savoir si cela pouvait être diffusé en direct sur Facebook, elle m'avait dit que non. Donc j'avais décidé de ne pas y aller. Cette fois, même s'ils nous contactent, si on ne peut pas filmer, la réponse est la même." 

"Si nous, nous ne sommes pas invités, je ne sais pas qui sera appelé à Matignon demain." — Julien Terrier

Concernant les sept autres membres de la délégation nationale, du moins ceux avec qui Julien Terrier est en contact, ils n'auraient, à priori, pas reçu non plus d'invitation. "Si nous, nous ne sommes pas invités, je ne sais pas qui sera appelé à Matignon demain." Et puis, reste le problème des portes-parole. Car si Julien Terrier était jusque là présenté comme celui de la région, il semblerait maintenant qu'une autre porte-parole l'ai remplacé auprès du gouvernement : Chantal Perrotin

Pourtant, l'élection du porte-parole départemental, ou régional, n'a pas encore eu lieu. Julien Terrier dénonce d'ailleurs le fait que le gouvernement ne leur laisse pas le temps de se structurer et d'organiser des élections avant de demander à recevoir une délégation de gilets jaunes : "On reviendra vers le gouvernement une fois que l'on sera structuré, quand on sera prêts pour engager le dialogue." 

Pour y parvenir, les gilets jaunes isérois vont organiser une élection au travers d'un sondage sur les réseaux sociaux, et mettre en place une adresse mail pour que des personnes puissent se présenter. "Ça sera fait rapidement, peut-être pas dans la semaine mais il y aura une assemblée générale dimanche prochain."