Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jusqu'à 87,5 % d'abstention dans des bureaux de vote des quartiers nord de Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Dimanche, lors des élections régionales et départementales, des bureaux de vote à Marseille sont restés déserts. Dans les 3, 14 et 15e arrondissements, l'abstention a dépassé les 80%.

87,5 % d'abstention ont été enregistrés dans un des bureaux de vote de l'école Clair Soleil à Marseille
87,5 % d'abstention ont été enregistrés dans un des bureaux de vote de l'école Clair Soleil à Marseille © Radio France - David Aussillou

Des pics impressionnants d'abstention ont été enregistrés dans plusieurs quartiers de Marseille lors du premier tour des élections régionales et départementales dimanche dernier. Alors qu'en moyenne, la participation a atteint plus de 29 %, les abstentionnistes ont été plus nombreux dans les quartiers les plus populaires. Dans les 3e, 14e et 15e arrondissements de Marseille, à peine deux habitants sur dix ont pris part au vote.

"Les gens en ont marre. Ils sont tous pareils, même au RN !" - Un habitant des quartiers nord de Marseille

Dans le quartier St Barthélemy (14e), plusieurs bureaux ont même battu des records. À l'école Clair Soleil, l'abstention a atteint pratiquement 88 % des inscrits. "Les gens en ont marre, confie un père de famille au lendemain du scrutin. Aucun élu ici ne tient ses promesses. Ils sont tous pareils, même au Rassemblement National. Moi j'ai voté dimanche. Mais la prochaine fois, je n'irai pas."

Karima a fait partie des votants dimanche dernier, elle en est elle-même surprise : "C'est parce que c'est un devoir de citoyen, mais la génération d'aujourd'hui ne veut plus voter. Et je les comprends". Shérifa fait partie des abstentionnistes, une habitante qui se sent oubliée des politiques : "J'ai un CAP, j'ai un BEP, j'ai un bac professionnel de bureautique, et on ne m'a jamais proposé de travail. J'envoie des CV, je suis très active et je n'ai jamais rien". 

"J'ai un CAP, j'ai un BEP, j'ai un bac professionnel de bureautique, et on ne m'a jamais proposé de travail. J'envoie des CV, je suis très active et je n'ai jamais rien"-Shérifa

Des sans emplois comme Shérifa, le gérant du magasin de fruits et légumes du quartier en voit beaucoup parmi ses clients. Des hommes et des femmes qui ne croient plus les élus : "Ils sont dégoûtés de la politique. C'est difficile la vie dans le quartier. Les gens sont occupés à d'autres choses que de voter".

Le Premier ministre a lancé ce lundi un appel aux Français : "dimanche prochain, votez !" affirme Jean Castex sur son compte Twitter.  Aux régionales, plus de 66 % des électeurs en France n'ont pas voté, 66,28% précisément en Provence-Alpes Côte d'Azur. Une participation en baisse de 16 points dans les Bouches-du-Rhône et 17,4 dans dans le Var. Le nombre de communes ou l'abstention dépasse le seuil de 60 % explose : 18.100 au lieu de 565 en 2015.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess