Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nouvelle démission à la mairie d'Orléans, Nathalie Kerrien jette l'éponge

-
Par , France Bleu Orléans

Nathalie Kerrien démissionne de ses fonctions à la mairie d'Orléans. L'adjointe à la culture reste au sein du conseil municipal mais ne veut plus subir "le malaise" qui règne aujourd'hui au sein de la majorité du maire Olivier Carré.

Adjointe à la culture à la mairie d'Orléans, Nathalie Kerrien a présenté sa démission au maire Olivier Carré
Adjointe à la culture à la mairie d'Orléans, Nathalie Kerrien a présenté sa démission au maire Olivier Carré © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Une semaine après l'ancien maire Serge Grouard, c'est au tour de Nathalie Kerrien de claquer la porte de l'exécutif de la ville d'Orléans. Cinquième maire-adjoint chargée de la culture, elle a choisi de quitter ses fonctions tout en restant membre du conseil municipal. Une décision qui fait écho aux révélations du Canard enchaîné sur les frais de représentation du maire d'Orléans, Olivier Carré. 

"C'est le malaise"-Nathalie Kerrien

Nathalie Kerrien justifie son choix par "le malaise" qui prédomine aujourd'hui au sein de l'équipe municipale conduite par Olivier Carré. L'élue (La République en marche) explique qu'elle "a eu des difficultés à entendre le maire d'Orléans parler de taupe au sein de la majorité". Nathalie Kerrien poursuit "c'est la suspicion, je peux très bien être la taupe, la personne qui a appelé le Canard et je ne veux pas être mêlée à cela". L'adjointe à la culture rajoute "je suis cinquième maire-adjointe, il me semblait compliqué de continuer à travailler dans cette ambiance, je me suis dit que _ce n'était plus vivable_, c'est un travail collectif, en confiance".

"Je ne fais pas partie de ce monde là !"-Nathalie Kerrien

Sur les frais de représentation du maire d'Orléans, ses voyages, ses dépenses d'hôtels, Nathalie Kerrien se place sur le plan "éthique". Elle précise : "heureusement qu'un maire d'une grande ville, d'une Métropole puisse avoir droit à des frais de mandat, c'est tout à fait légitime après il faut savoir où on met le curseur des dépenses". Nathalie Kerrien enfonce le clou "20 000 euros sur le papier sur un an, ça parait pas excessif mais si ! 20 000 euros c'est le revenu médian annuel en France". Enfin l'adjointe à la culture d'Olivier Carré indique qu'elle "ne sera pas celle qui tire à vue sur le maire" mais souligne tout de suite "je ne fais pas partie de ce monde là !" 

"Elle a toujours ma confiance"-Olivier Carré

En marge d'un conseil administration de l'Université qui se tenait ce mercredi 26 juin, le maire d'Orléans s'est exprimé au sujet de cette démission.  Olivier Carré a déclaré "avoir pris acte de sa démission". "Nathalie Kerrien dit ne plus avoir la confiance de certains de ses collègues, elle a toujours la mienne" a rajouté le maire. Par ailleurs Olivier Carré a indiqué qu'elle serait remplacée peut être dés le prochain conseil municipal du 8 juillet. Selon nos informations, Philippe Barbier ou Abel Moittié pourrait se voir confier le poste d'adjoint à la culture.