Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'activité des députés de l'Yonne passée au crible

-
Par , , France Bleu Auxerre
Yonne, France

Six mois après leur élection à l'Assemblée Nationale, c'est l'heure du bilan pour les 3 députés de l'Yonne. Guillaume Larrivé (LR), André Villiers (UDI) et Michèle Crouzet (LREM) n'ont pas contribué au travail parlementaire de la même façon, loin s'en faut.

Guillaume Larrivé est le député le plus actif, selon les données de "Regards Citoyens"
Guillaume Larrivé est le député le plus actif, selon les données de "Regards Citoyens" © Radio France - Denis Souilla

Cela fait maintenant six mois qu'ils ont été élus députés. Guillaume Larrivé (LR), André Villiers (UDI constructif) et Michèle Crouzet (LREM), les trois élus de l'Yonne à l'Assemblée Nationale, ont (très) diversement contribué au travail parlementaire. Selon le classement du magazine Capital, établi grâce aux données du collectif Regards Citoyens, en termes d'activité : Guillaume Larrivé est 55e sur 572 députés, André Villiers arrive en 383e position, et Michèle Crouzet 396e.

Guillaume Larrivé, actif dans l'hémicycle, dans son rôle d'opposant

Mais ce classement tient surtout compte des interventions dans l'hémicyle, et en commission, alors que le travail sur des dossiers reste parfois invisible. Si l'on passe les chiffres au peigne fin, il ressort d'abord que nos députés sont tous assidus à l'Assemblée. Mais en termes de participation, c'est Guillaume Larrivé que se détache : très actif dans l'hémicyle, il joue son rôle d'opposant.  Et c'est d'autant plus vrai qu'il a une place importante au sein de son parti. Ce qui n'est pas le cas des deux autres députés de l'Yonne. Michèle Crouzet, peu visible, pâtit sûrement de la discipline imposée à la majorité. Quant à André Villiers, chez les "constructifs", il a aussi moins de raison d'interpeller la majorité que s'il était en réelle opposition.

Michèle Crouzet, très présente en commission, mais intervient peu

Qu'en est-il du travail en commission, et de la défense des intérêts de l'Yonne ? Là encore, c'est Guillaume Larrivé qui se détache, en quantité d'interventions. Il a notamment demandé le bilan de l'expérimentation à 80 km/h sur la Nationale 151. Sans réponse pour le moment. Michèle Crouzet, elle, est très présente en commission, mais intervient peu. Elle le fait plutôt à l'écrit, en particulier sur l'agriculture. Quant à André Villiers, il est moins présent en commission, mais il intervient à chaque fois. Il a aussi signé de nombreux amendements, mais n'a posé aucune question écrite au gouvernement.

"Il y a des députés qui n'ont pas le souci de leurs statistiques, mais qui font un travail de l'ombre conséquent" - Jean-Vincent Holeindre, politologue

"Guillaume Larrivé connaît bien les ficelles du métier" - Jean-Vincent Holeindre, politologue

© Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess