Politique

L'Alsace et la Lorraine vont fusionner

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace lundi 2 juin 2014 à 11:27

La carte des 14 régions proposée par François Hollande
La carte des 14 régions proposée par François Hollande © www.elysee.fr

François Hollande a précisé sa nouvelle carte de France. Il y aura 14 régions et non plus 22. L'Alsace va fusionner avec la Lorraine, dès l'an prochain. L'objectif est double: simplifier mais surtout faire des économies.

Les grandes lignes de la réforme territoriale ont été brossées par le président de la République dans une tribune publiée dans la presse régionale: passer de 22 à 14 régions métropolitaines, construire des intercommunalités plus importantes et travailler à la suppression du conseil général pour 2020 via une réforme de la Constitution.Dans le cadre de cette réforme, l'Alsace va fusionner avec la Lorraine, dès l'an prochain. 

Charles Buttner, président du conseil général du Haut-Rhin, invité de France Bleu Alsace, est vent debout contre cette réforme, "je trouve dédaigneux qu'on joue avec ces régions comme avec un puzzle".

L'invité de France Bleu Alsace

La suppression des conseils généraux : pas avant 2020

L'essentiel de la réforme réside dans le "transfert des compétences des départements vers les régions ", a expliqué André Vallini, secrétaire d'Etat à la réforme territoriale, pour aboutir à la suppression des conseils généraux en 2020.

La convocation du Congrès à Versailles pour une réforme constitutionnelle visant à supprimer les conseils généraux est donc définitivement écartée pour ce quinquennat. La majorité des trois cinquièmes requise paraît hors de portée, l'UMP étant d'autant moins prête à jouer le jeu qu'elle sait François Hollande et la gauche très affaiblis par leurs lourdes défaites aux municipales et aux européennes et l'impopularité présidentielle, proche des 80%.

Cette réforme va permettre de faire des économies, poursuit André Vallini, entre 12 et 25 milliards par an, grâce "aux économies d'échelle " et "aux suppression de doublons " attendues.

Partager sur :