Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ancien député communiste de la Loire Paul Chomat est mort

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'ancien député communiste de la Loire Paul Chomat est décédé. Celui qui avait été aussi premier adjoint à la mairie de Saint-Etienne entre 1977 et 1983 était considéré comme une des figures du communisme à Saint-Etienne.

Paul Chomat avait été premier adjoint à la mairie de Saint-Etienne entre 1977 et 1983 sous la mandature du maire communiste Joseph Sanguedolce.
Paul Chomat avait été premier adjoint à la mairie de Saint-Etienne entre 1977 et 1983 sous la mandature du maire communiste Joseph Sanguedolce. © Maxppp - Rémy Perrin

L'ancien député communiste de la Loire, élu de 1981 à 1988, Paul Chomat est décédé. En plus de parlementaire, cette figure du communisme à Saint-Etienne avait également été élu premier adjoint à la mairie de Saint-Etienne entre 1977 et 1983 aux côtés de Joseph Sanguedolce. 

Une disparition qui a suscité plusieurs hommages comme par le maire actuel de Saint-Etienne : Gaël Perdriau salue pour sa part "l'homme de conviction. Je ne partageais pas sa vision mais nous avions, chacun à notre manière, le même souci de l'autre et du bien être social". 

"Une grande figure du communisme à Saint-Étienne nous quitte" : c'est ce que déclare le président du département de la Loire. Georges Ziegler qui fait l'éloge "d’une personne engagée qui allait jusqu’au bout de ses combats même si nous étions adversaires en politique". 

De son côté, le Président du CEDMO42 (Centre d'études et de documentation sur l’histoire du mouvement ouvrier ligérien) Daniel Durand a salué la mémoire d'un "grand Stéphanois qui vient de disparaître. Avec Barthélémy Ramier en 1935, Joseph Sanguedolce en 1977, il fait partie des militants communistes qui ont enrichi la vie sociale de Saint-Étienne. Paul Chomat, lors de son mandat, avait fait renaître un avenir pour son quartier de Montreynaud. Il avait fait entrer Saint-Étienne dans la modernité des transports en commun avec la mise en site propre du tram, son prolongement vers Solaure et l’Hôpital Nord. »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess