Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

L'ancien maire de Nice Jean-Paul Baréty est décédé

samedi 3 novembre 2018 à 13:25 Par Martin Delacoux, France Bleu Azur

Maire de Nice de 1993 à 1995, ancien député, Jean-Paul Baréty est mort ce samedi. Il était âgé de 90 ans.

Jean-Paul Baréty (à droite) aux côtés de Charles Pasqua en 1994.
Jean-Paul Baréty (à droite) aux côtés de Charles Pasqua en 1994. © Maxppp - Sylvestre

Nice, France

Jean-Paul Baréty, ex-maire de Nice et ex-député des Alpes Maritimes, est décédé ce samedi à l'âge de 90 ans. Jean-Paul Baréty était arrivé à la mairie de Nice pendant cette période de transition entre la démission de Jacques Médecin et l'élection de Jacques Peyrat en 1995. 

Le monde politique niçois lui rend hommage. Eric Ciotti parle d'un homme "de conviction et de fidélité qui a partagé tous les combats de la famille gaulliste." "C’est de l’homme dont je garde un souvenir ému, dit de son côté l'actuel maire de Nice, Christian Estrosi, tel que je l’ai connu au sein de nos municipalités, de sa silhouette de gentleman niçois, de son affabilité à peine ombrée, quelques fois, par des colères bien dans notre nature, de son goût des bonnes et belles choses, de sa passion de collectionneur de l’histoire et du patrimoine niçois." Christian Estrosi assure qu'un "hommage particulier" lui sera rendu. 

"Il était arrivé à la mairie dans un contexte compliqué, se souvient de son côté Rudy Salles, ex-député des Alpes Maritimes et président du parti Les Centristes dans le Département, il devait faire des économies pour que la municipalité ne soit plus montrée du doigt et ses marges de manœuvre étaient très limitées. Mais il y a mis toute sa bonne volonté. C'était un amoureux de Nice et du patrimoine de la ville en particulier." Jean-Paul Baréty était à la tête depuis 40 ans de l'Acadèmia Nissarda qui édite la revue "Nice Historique".