Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

L'annulation de la visite de Laura Flessel en Dordogne n'émeut pas les Périgourdins

mardi 4 septembre 2018 à 17:17 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

Laura Flessel devait venir mardi prochain en Dordogne en tant que ministre des Sports. Après sa démission, sa venue à Mensignac ou Coulounieix-Chamiers est annulée. Cela n'émeut pas vraiment les Périgourdins.

L'ancienne ministre des Sports, Laura Flessel, devait visiter ce nouveau city stade à Coulounieix-Chamiers.
L'ancienne ministre des Sports, Laura Flessel, devait visiter ce nouveau city stade à Coulounieix-Chamiers. © Radio France - Willy Moreau

Laura Flessel n'était pas vraiment attendue par les habitants. À Coulounieix-Chamiers, ceux qui la connaissent apprennent sa venue prévue au moment de son annulation

"Ça ne changera pas notre vie" - Catherine, habitante du quartier Jacqueline-Auriol

L'ancienne championne d'escrime qui a rendu sa démission au gouvernement ce mardi, devait visiter le gymnase de Mensignac, une petite commune située à 15 km à l'Ouest de Périgueux. Elle aurait dû également se rendre dans le quartier populaire Jacqueline-Auriol de Coulounieix-Chamiers pour inaugurer un city stade notamment

Sa venue n'aura pas lieu finalement, ce qui laisse de marbre Catherine : "Ça ne changera rien à notre quotidien. Les gens, je les juge sur ce qu'ils font et pour nous, ils ne font pas grand chose".

Près de chez elle, Nathalie, entourée de ses deux boxers, est limite soulagée : "Ça évitera le bazar dans le quartier. Elle a peut-être mieux à faire cette dame que de venir dans notre quartier"

À quelques mètres de là, les agents communaux continuent de nettoyer les rues et peindre les alentours du city stade. "C'est normal avant la venue d'un Ministre, explique le maire, Jean-Pierre Roussarie. Ce n'est pas grave, cela servira aux habitants".  

D'ailleurs, ce mardi, le ministère des Sports ne confirme pas si la nouvelle Ministre, Roxana Maracineanu, viendra à la place de Laura Flessel. Un nouveau nom encore moins connu que celui de l'ancienne escrimeuse.