Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

L'Assemblée nationale diminue l'allocation obsèques des députés

vendredi 16 mars 2018 à 12:35 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Les députés voient leur allocation obsèques revue à la baisse, suite à une décision prise mercredi par le bureau de l'Assemblée nationale.

L'Assemblée nationale.
L'Assemblée nationale. © Maxppp -

Le bureau de l'Assemblée nationale, qui gère notamment le règlement de la chambre basse, a décidé mercredi de diminuer le montant de la prise en charge des frais d'obsèques des députés, selon franceinter.

Le plafond était jusqu'à maintenant fixé à 18.000 euros maximum, il est désormais de 2.350 euros.

Cette allocation est attribuée en cas de décès du député, de son époux ou de son épouse, ou de ses enfants. Les députés en bénéficient toute leur vie, même après avoir quitté leur siège. En 2017, ce système a coûté 573.000 euros.

Vaste processus de réformes

L'Assemblée nationale présidée par François de Rugy (LREM) est engagée dans un  processus de réformes, visant notamment l'exemplarité. 

Il a ainsi été mis fin au régime spécial de retraite des députés, leurs allocations chômage ont été alignées sur le droit commun, et la gratuité à vie des  billets SNCF pour les députés honoraires a été supprimée.