Politique

L'Assemblée nationale soutient les producteurs de foie gras

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord, France Bleu Toulouse et France Bleu mardi 19 janvier 2016 à 17:52

Assemblée Nationale
Assemblée Nationale © Radio France

En pleine crise de la grippe aviaire, les présidents de groupes à l'Assemblée nationale signent une déclaration en faveur de la filière foie gras. Ils protestent également contre la venue de l'actrice américaine Pamela Anderson qui milite contre le gavage.

Les députés sont montés au créneau ce mardi après-midi pour soutenir la filière foie gras à l'Assemblée nationale. Les présidents de groupe ont co-signé une lettre qu'ils ont envoyé à tous leurs collègues. Le courrier est signé par Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste républicain et citoyen, Christian Jacob, président du groupe "Les Républicains", André Chassaigne président du groupe gauche démocrate et républicaine, Philippe Vigier, président du groupe des démocrates et indépendants et François de Rugy, ancien président du groupe écologiste. 

Les représentants des députés estiment que "l'impact des mesures prises pour lutter contre la grippe aviaire sera considérable pour tous les maillons de la filière" et que pour de nombreux territoires du sud-ouest, il faudra éviter une catastrophe économique". 

"Peopoliser le débat parlementaire"

Dans le même temps, les présidents de groupe dénoncent l'initiative d'une députée Europe Ecologie les Verts, Laurence Abeille qui ce mardi après-midi tient dans les locaux de l'Assemblée une conférence de presse en présence de l'ex actrice de la série "Alerte à Malibu" Pamela Anderson pour présenter une proposition de loi visant à interdire le gavage : " cette initiative est soutenue par une actrice américaine, au risque de "peopoliser" le débat parlementaire". 

Foie gras: "produit emblématique de la gastronomie française"

Dans le courrier, les parlementaires estiment donc que "cette concomitance des temps, cette "double peine" pour nos éleveurs de palmipèdes gras mérite un soutien exceptionnel de la représentation nationale à l'égard de ce produit emblématique de la gastronomie française et de ceux qui le produise".

Cet après-midi également, la député EELV de Dordogne Brigitte Allain a également interpellé Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture. La députée périgourdine l'a notamment interrogé sur les indemnisations des éleveurs et sur la pertinence du vide sanitaire imposé aux éleveurs pendant deux mois. L'initiative de Brigitte Allain a été  saluée sur les réseaux sociaux.

Partager sur :