Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'élection compliquée de Charles Dayot à la présidence de Mont-de-Marsan Agglomération

-
Par , France Bleu Gascogne

Le maire de Mont-de-Marsan a été réélu ce mercredi président de Mont-de-Marsan Agglomération mais les "petits maires" lui ont envoyé un signal fort de mécontentement.

Charles Dayot réélu président de Mont-de-Marsan Agglomération
Charles Dayot réélu président de Mont-de-Marsan Agglomération

L'histoire retiendra que Charles Dayot a été réélu  président de l'agglomération de Mont-de-Marsan. 

La petite histoire nous dit qu'il a surtout reçu un avertissement. Alors qu'il pouvait prétendre à une large majorité, de nombreuses voix (15 voix) se sont portées sur Joel Bonnet, le maire de Saint Pierre du Mont qui n'était pas candidat. 

A l'arrivée, Charles Dayot est élu avec 26 voix contre 6 au candidat de la gauche Jean Baptiste Savary, 15 à Joel Bonnet. Il faut y rajouter 6 votes blancs et 1 vote nul. 

Les 15 voix qui se sont portées sur Joel Bonnet, ça ne peut pas être un hasard. Si l'on menait une enquête policière, on aurait fait des relevés téléphoniques et l'on se serait aperçu que l'on s'est beaucoup téléphoné dans les jours précédents. C'était évidemment une action concertée. 

Le plan était celui-ci : Charles Dayot n'est pas élu au premier tour et Joel Bonnet aurait alors pu porter sa candidature au deuxième tour et apparaître comme le recours, celui qui met tout le monde d'accord. 

Que reproche-t-on a Charles Dayot ? 

Ce sont principalement les maires des petites communes de l'agglomération qui grognent. Ils dénoncent le management autoritaire de Charles Dayot, des décisions qui tombent d'en haut sans concertation et sans débat. 

Jean Louis Darrieutort, le maire de Saint Perdon est l'un des très rares à trouver le courage de parler au micro de France Bleu Gascogne. Il confirme qu'il veut comme d'autres, davantage de considération, "certains délégués communautaires ont exprimé un souhait sans polémique de davantage de transparence. C'est un avertissement". 

Charles Dayot encaisse le coup

De son côté, Charles Dayot encaisse le coup reçu, d'autant plus douloureux qu'il ne s'attendait pas à cette fronde mais il fait bonne figure. "je suis plutôt quelqu'un qui a le contact facile, capable d'écouter, de changer d'avis.  J'essaye au maximum d'associer mais il fat le faire encore plus.  Le message est passé là dessus". 

Quoiqu'il en soit, Charles Dayot sait désormais qu'avec le vote de mercredi soir, il a dans son assemblée 30 personnes sur 56 qui n'ont pas voté pour lui. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess