Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élections municipales annulées à Saint-Rémy-de-Provence

-
Par , France Bleu Provence

Le tribunal administratif de Marseille annule les élections municipales de Saint-Rémy-de-Provence remportées par Hervé Chérubini de seulement cinq voix. Des bulletins de vote ne mentionnaient pas la nationalité belge d'une colistière du maire sortant.

Le maire sortant l'avait emporté avec seulement cinq voix d'avance
Le maire sortant l'avait emporté avec seulement cinq voix d'avance © Maxppp - Maxppp

Le tribunal administratif de Marseille annule les élections municipales de Saint-Rémy-de-Provence qui s’est déroulé le 15 mars 2020. La liste "Défendons notre histoire construisons notre avenir avec Hervé Chérubini" conduite par le maire sortant Hervé Chérubini, l'avait emporté avec 1979 bulletins représentant 45,13 % des suffrages exprimés.

Une erreur sur les bulletins de vote

Le tribunal, saisi par le candidat arrivé en seconde position Romain Thomas, a relevé par exemple que les bulletins de vote de cette liste ne mentionnaient pas la nationalité belge de Katie Ost-Colman, candidate inscrite en vingt-huitième position. La règle est claire dans ces cas-là : la liste de Hervé Chérubini n’aurait pas dû être admise à concourir au second tour, même si le candidat avait alors rectifié son erreur.

Le tribunal estime que cette irrégularité a pu affecter les résultats du second tour remporté avec seulement cinq voix d'avance sur la liste de Romain Thomas.

Hervé Chérubini se laisse 2 semaines pour décider s'il fait appel

Hervé Chérubini est également président de la communauté de commune, donc ces élections-là pourraient aussi être annulées. Le maire sortant de Saint-Rémy-de-Provence n'a pas encore décidé s'il fait appel ou non de cette décision : "Pour le moment je n'ai pas décidé. Je me laisse un peu de temps en fonction notamment de la situation sanitaire. Je déciderai mi-mars".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess