Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Espagne accepte de négocier pour que le Pays Basque ait sa propre équipe de foot

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le journal El Mundo affirme que le premier ministre espagnol Pedro Sanchez a accepté d'ouvrir les négociations pour que le Pays Basque dispose de sa propre équipe. L'accord de l'Espagne est indispensable pour que la sélection basque ait accès aux championnats d'Europe ou au Mondial de foot.

Javier Clemente est l'entraineur titulaire de la sélection basque
Javier Clemente est l'entraineur titulaire de la sélection basque © Maxppp - .

Une équipe de foot d'Euskadi (Pays Basque) pourrait bien disputer les éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde de foot. Le premier ministre socialiste espagnol Pedro Sanchez a en tous cas accepté d'en négocier le principe, après une rencontre de plus de deux heures ce mardi après-midi à Madrid, avec le président du gouvernement autonome d'Euskadi, Iñigo Urkullu, selon ce que rapporte le quotidien "El Mundo". Le lehendakari, le président basque, doit donner demain mercredi plus de détails sur cet accord, au cours d'une conférence de presse. Mais cela conforte la démarche engagée le 15 décembre dernier par la Fédération Basque de Foot (EFF, Euskadiko Futbol Federazioa).

Leurs représentants avaient alors déposé une "requête formelle" auprès de la FIFA à Zurich et de l'UEFA à Nyon, pour que leur sélection soit reconnue comme membre de ces organismes. Le premier obstacle pour une reconnaissance internationale était de lever le veto espagnol, ce que le gouvernement autonome basque semble en voie d'obtenir. Les gouvernements peuvent en effet concéder une autonomie sportive, comme le fait le Royaume-Uni avec l'Ecosse, la France avec Tahiti, ou encore le Danemark avec les îles Féroé.

L'équipe basque de foot en 2013 lors d'un match contre le Pérou
L'équipe basque de foot en 2013 lors d'un match contre le Pérou © Maxppp - .

A la recherche d'une majorité

Le socialiste Pedro Sanchez dirige le gouvernement espagnol depuis mai 2018, mais il dispose d'une majorité fragile et hétéroclite au Parlement, qui ne tient que grâce au soutien de députés indépendantistes basques et catalans. En plus de la sélection basque de foot, Pedro Sanchez a aussi accepté de déléguer la gestion des prisons du Pays Basque, celle de la sécurité sociale, ainsi que des fonds européens pour le développement régional (FEDER). 

L'équipe de foot d'Euskadi a joué son premier match en 1915, puis elle s'est faite connaitre durant la guerre civile espagnole avec une tournée internationale pour ramasser des fonds et faire connaitre la cause basque. Après son interdiction durant le franquisme, elle s'est reformée en 1976. Elle dispute depuis des matchs amicaux sans reconnaissance officielle. Le Pays Basque a remporté sa dernière confrontation 2 à 1 contre le Costa Rica, le 16 novembre dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess