Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Etat "cofinancera" les achats de masques des municipalités

-
Par , France Bleu Occitanie

Emmanuel Macron s'est réuni par visio-conférence ce jeudi matin avec 22 maires de grandes villes de France, dont Jean-Luc Moudenc. Le maire de Toulouse a alerté le président sur "les dépenses supplémentaires" que portent les collectivités locales pendant l'épidémie de Coronavirus.

Des masques en cours de fabrication à Belfort (illustration)
Des masques en cours de fabrication à Belfort (illustration) © Radio France - Jean-François Fernandez

La réunion a duré trois heures et demie ce jeudi matin, entre 22 maires de grandes villes de France, et Emmanuel Macron. Elle s'est déroulée par visio-conférence, entre l'Elysée et les élus. Parmi les participants : le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, également président de "France Urbaine", l'organisation des grandes métropoles. Etait également présent Jean Castex, le délégué interministériel au déconfinement.

Le président de la République n'a pas donné beaucoup plus de détails aux élus sur le processus de déconfinement, qui pourrait être entamé à partir du 11 mai prochain. Jean-Luc Moudenc explique cependant que le chef de l'Etat a promis une "doctrine sanitaire" à partir du début de semaine prochaine, pour encadrer le déconfinement. Un processus qui sera "plus difficile à réaliser, parce que nuancé, que le confinement", juge le maire de Toulouse.

Inquiétude sur les finances locales

Selon Jean-Luc Moudenc, l'Etat devrait "fixer des règles" mais laisser "une souplesse d'application aux élus locaux". Les élus locaux s'interrogeaient aussi particulièrement sur le soutien de l'Etat pendant cette période cruciale, et sur le poids sur les finances, notamment pour l'achat des masques.

Ca arrange l'Etat que nous ayons été un certain nombre de maires à prendre les devants

Selon le maire de Toulouse, il va être désormais possible de "partager le fardeau" car Emmanuel Macron a promis le "cofinancement" de l'achat de masques. "C'est la première fois qu'on a une indication sur la façon dont les masques vont être financés" se réjouit Jean-Luc Moudenc, qui relativise cependant : "je crois que ça arrange l'Etat que nous ayons été un certain nombre de maires à prendre les devants pour équiper le public dans les semaines à venir". Toulouse a notamment commandé 800.000 masques pour les habitants des communes de l'agglomération.

Jean-Luc Moudenc : "partager le fardeau, ça veut dire cofinancement"

"L'Etat sera au rendez-vous" a ainsi déclaré Emmanuel Macron aux élus, selon Jean-Luc Moudenc. Le maire de Toulouse, en tant que président de France Urbaine, a cependant demandé une réunion avant l'été pour faire le point sur "les finances locales [qui] sont rudement mises à contribution". Jean-Luc Moudenc insiste sur "les dépenses supplémentaires engagées pour faire face à cette crise, alors que ce n'était pas prévu, et pas forcément à nous (les municipalités) de le faire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess