Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

L'Europe d'Anna Maillard, candidate sur la liste Europe Ecologie Les Verts

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Candidate en 38e position sur la liste d'Europe Ecologie Les Verts pour les élections européennes, la belfortaine Anna Maillard a répondu au questionnaire de France Bleu Belfort Montbéliard sur l’Europe.

Anna Maillard est d'origine belfortaine
Anna Maillard est d'origine belfortaine - .

Franche-Comté, France

Anna Maillard a 33 ans, elle est en recherche d'emploi, administratrice auprès d’associations d’insertion par l’activité économique. Elle est donc sur la liste d'Europe Ecologie Les Verts pour les élections européennes du 26 mai, en 38e position. 

C'est quoi l'Europe pour vous ?

"L’Europe est un projet commun, de paix, de solidarité, de développement concerté. Malheureusement l’Europe est abîmée par les populistes qui lui attribuent toutes les crises ; et s’en servent pour monter les citoyens les uns contre les autres (ou contre les migrants) et qui nous empêchent d’unir nos énergies et intelligence pour un modèle de développement soutenable et équitable."

Quelle sera votre priorité si vous êtes élue ? 

"Impulser et soutenir la transition industrielle de deux façons : accompagner le développement des industries du recyclage et des énergies renouvelables ; et accompagner les entreprises dans la transformation de leurs outils productifs et dans le déploiement de l’éco-conception de leur production."

"L'Europe doit organiser la transition industrielle"

L'Europe peut-elle sauver General Electric à Belfort ? 

"Le choix de GE de s’obstiner sur les centrales au gaz, et ainsi rater le virage des renouvelables, pose question. L’Europe doit organiser la transition industrielle à grande échelle. Côté emploi, par ses financements de dispositifs de formation et d’accompagnement de montée en compétences des travailleurs, l’Europe peut éviter que la fermeture d’un site industriel (au sein d’un bassin industriel comme celui du Nord Franche-Comté) ne soit vécue comme un drame".

En quoi l'Europe peut-elle aider les territoires ruraux et reculés du Nord Franche-Comté ? 

"L’Europe permet de mettre en commun des moyens puis de les redistribuer sur les territoires. Déjà les aides européennes permettent à des villages jurassiens et comtois d’isoler l’école, de financer une cantine BIO et locale, d’installer des agriculteurs mais aussi des entreprises à la campagne et de participer au développement des transports ferroviaires".

"L'Europe peut être celle du respect du vivant"

En mars dernier, 350 jeunes ont participé à Belfort à une marche pour le climat. Que leur répondez-vous ? Que peut faire l'Europe ?

"L’Europe est la leur. Elle est l’opportunité de baisser ensemble, nous les 512 millions d’européens, notre prédation sur les ressources naturelles, notre poids sur la biodiversité et de limiter nos émissions de CO2. L’Europe peut être celle du respect du vivant au quotidien, à tous les niveaux, ce qui passe notamment par le ré-ensauvagement (zones sauvages interconnectées, véritables poumons pour l’Europe)."

Les têtes de liste en France - Radio France
Les têtes de liste en France © Radio France - .