Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Polémique à Lafrançaise : l'évêque de Montauban demande au maire de rebâtir l'église

-
Par , France Bleu Occitanie

Polémique dans le Tarn-et-Garonne. L'évêque de Montauban a adressé un courrier cette semaine au maire de la commune Lafrançaise. Il lui demande de rebâtir l'église Saint-Georges, bâtiment de la fin du XIXe siècle, fermée depuis 2011 à cause de fissures dans les voûtes...

L'Eglise Saint-Georges a été fermée en 2011 à cause de fissures dans les voûtes.
L'Eglise Saint-Georges a été fermée en 2011 à cause de fissures dans les voûtes. © Radio France - Flora Midy

Le courrier fait polémique, à trois semaines des élections municipales. Monseigneur Bernard Ginoux a écrit une lettre, directement adressée à Thierry Debreil, le maire socialiste de la commune Lafrançaise. Il lui demande de prendre en main les travaux de l'église Saint-Georges, en la reconstruisant totalement. On peut y lire : "J’espère, que dans vos objectifs, vous reviendrez à cette question cruciale de l’église. Vous souhaitez que le bourg centre de Lafrançaise soit vivant : rendez-lui son âme"

A l'entrée de la ville, l'église Saint-Georges est un symbole pour les 2 900 habitants de la commune : "Elle est très belle, elle représente notre commune. Il faut la garder. La préserver. Elle fait partie du patrimoine", raconte Jean-Pierre.  Bâtie à la fin du XIXe siècle, sur les fondations de l'ancienne église, mal dimensionnées, Saint-Georges est en mauvais état. Les voûtes sont fissurées, les piliers menacent de s'enfoncer. Des travaux ont déjà été entrepris en 2017, à hauteur de 150 000 euros. Mais pour la rénover entièrement, il faudrait compter au moins un million d'euros.

Nouvel enjeu des municipales

L'évêque en est le locataire et le maire de la commune le propriétaire. Thierry Delbreil (DVG) dénonce une ingérence dans ce courrier: " Il nous dit de raser l'église. Le ton est extrêmement dirigiste et affirmatif. L'église c'est l'image de notre commune. Je ne suis pas sûre que ça soit à lui de décider". Candidat à sa réélection, le maire porte le projet de rénovation de l'église Saint-Georges dans son programme, "étape par étape. En commençant par rénover les piliers". 

Il ne faut pas dire que l'évêque fait de la politique, je suis un citoyen comme un autre et l'église est un des enjeux de cette campagne

L'évêque, Bernard Ginoux se défend de toute ingérence : "Il ne faut pas dire que l'évêque fait de la politique, je suis un citoyen comme un autre et l'église est un des enjeux de cette campagne. C'était dans son programme en 2014 et je constate que tout n'a pas été fait, à l'occasion des municipales je dis simplement à Thierry Delbreil "Monsieur le maire, réveillez-vous"."

Son seul concurrent dans la course à la mairie de Lafrançaise, Patrick Soulhac (DVG), l'ancien maire, se dit ouvert à d'autres options. C'est lui qui avait dû fermer l'église en 2011 pour des raisons de sécurité :  "Je n'exclus pas de discuter de sa démolition et de remplacer par un édifice moderne. D'ailleurs l'évêque ouvre cette possibilité, c'est lui qui a pris l'initiative d'ouvrir le débat là-dessus". 

L'association locale Saint-Georges, qui oeuvre à sa préservation, a envoyé un courrier pour bénéficier du loto du Patrimoine, l'opération nationale de restauration de monuments historiques. Ses membres espèrent bénéficier d'une aide financière et voir un jour les portes de l'église se rouvrir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess