Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les élections européennes 2019

L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon en visite dans le nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

L'holovan de la France Insoumise s'est arrêté à Belfort ce jeudi 28 février 2019. Les passants ont pu découvrir l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon qui sillonne la région dans le cadre de la campagne pour les élections européennes. Objectif : séduire au-delà des militants, et attirer les jeunes.

Les passants étaient appelés à noter leurs idées et demandes dans le cadre de la campagne de la France Insoumise pour les élections européennes
Les passants étaient appelés à noter leurs idées et demandes dans le cadre de la campagne de la France Insoumise pour les élections européennes © Radio France - Manon Klein

Une dizaine de personnes était attroupée ce jeudi matin à l'arrière d'un camion, place Corbis à Belfort. Dans ce camion, certains ont eu la surprise de découvrir l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon. Enfin pas tout à fait, puisqu'il s'agit en réalité d'un "effet d'hologramme". Mais l'idée est la même : amener le leader de la France Insoumise dans les diverses communes de France, pour qu'il s'adresse directement aux passants. Objectif : faire campagne de manière originale, et attirer les jeunes.

La France Insoumise tente de draguer les jeunes

Baptisé "holovan", le camion qui transporte l'image de Jean-Luc Mélenchon, et celles d'une dizaine d'autres candidats de la France Insoumise, va parcourir toute la région jusqu'à la mi-mai. À travers cet usage du numérique, les candidats et militants de la France Insoumise espèrent attirer de nouvelles personnes. "À Montbéliard, un jeune homme m'a dit que ça lui parlait (...) Ça peut être plus efficace qu'un tract" affirme Laurence Lyonnais, candidate du Doubs aux élections européennes pour la France Insoumise. À Belfort, force est de constater que la majorité des passants qui s'arrêtent devant l'holovan sont plutôt âgés. 

Au fond du camion, surprise : Jean-Luc Mélenchon. Ou plutôt son hologramme.
Au fond du camion, surprise : Jean-Luc Mélenchon. Ou plutôt son hologramme. © Radio France - Manon Klein

Des passants plus ou moins convaincus à Belfort

Au-delà des jeunes, la France Insoumise cherche à se faire entendre le plus largement possible. L'holovan enchaîne les dates et les villes.

Ça permet une super proximité (...) ça permet d'aller chercher les gens qui n'ont pas les moyens d'aller voir les meetings à Paris (...) C'est un super moyen de faire du réel avec du virtuel" - Céline Roy, candidate originaire de Vesoul sur la liste France Insoumise

Parmi les passants qui s'arrêtent devant l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon à Belfort, on retrouve beaucoup de militants de la France Insoumise, ou de citoyens déjà convaincus par le parti. Quelques curieux se sont tout de même glissés à l'arrière de l'holovan. Et tous ne sont pas convaincus. Sylvain, "gilet jaune", ne reste que quelques secondes, avant de partir l'air énervé. "C'est que du vent (...) C'est tous des pourris" s'emporte-t-il avant de continuer son chemin. 

Quelques dizaines de personnes sont venues voir l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon à Belfort
Quelques dizaines de personnes sont venues voir l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon à Belfort © Radio France - Manon Klein

Il n'est pas toujours facile de convaincre les passants, en particulier les "gilets jaunes" qui rejettent souvent tous les partis politiques. La candidate Laurence Lyonnais veut toutefois rester optimiste. Quand on lui demande s'il est difficile de faire campagne dans ce contexte, elle répond que, pour elle, c'est plutôt  "une opportunité (...) Les 'gilets jaunes' ont mis des questions politiques au centre de l'actualité (...) On a parlé de répartition de richesses, du référendum d'initiative citoyenne".

Même s'il y a des débats parfois un petit peu rugueux ou âpres, parce que les gens sont écœurés, et ont beaucoup d'amertume, on est là pour l'entendre, et on a pas peur de ça" - Laurence Lyonnais, candidate du Doubs aux élections européennes pour la France Insoumise.

Reste maintenant à savoir si la France Insoumise arrivera à convaincre. Pour le moment, le parti ne récolte que 8% des intentions de vote, et se place en cinquième position pour les élections européennes selon le dernier sondage Elabe publié ce 27 février.

Après être passé par le Pays de Montbéliard et par Belfort, l'holovan est parti en direction de la Haute-Saône. Après Héricourt ce jeudi après-midi il sera à Lure vendredi matin, de 10h30 à 13h22. Il sera ensuite à Vesoul dans l'après-midi. Vous pouvez retrouver le parcours complet sur le site de la France Insoumise, en cliquant sur le lien suivant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess